dimanche 8 mars 2009

Poitrine de cochon grillée!

Vous avez encore le temps de prévoir ça dans votre agenda pour voir le spectacle ou de vous inscrire à LA compétition qui tient en haleine tous les esthètes du genre ! Non, on ne parle pas du dernier casting du diner presque parfait mais du championnat de France du cri du cochon à Langon ( 33 ) les 14 et 15 mars prochains ( inscriptions sur www.federation-langon.fr ) à l'occasion de la fête nationale du cochon où seront exposés deux superbes porcs chinois nommés "Saucisse" et "Côtelette"... Bon, si les coin-coin du meilleur palmipède avaient été récompensés, nul doute que votre fidèle serviteur zélé se serait commis mais dans la catégorie goret, on préfère la cuisine...Quoique... Lors de ce week-end, un championnat du monde sera organisé : le Championnat du monde de lancers de queues de cochon... Avis aux amateurs de ruralité !...Le terroir girondin va donc être mis largement à contribution cette semaine dans ces pages puisque à quelques kilomètres de Langon, se trouvent les pâturages landais chers au Boeuf gras de Bazas...A suivre !



Mais revenons donc au cochon qui bénéficie depuis quelques années en France de cet engouement pour les Nouveaux Animaux de Compagnie, en particulier pour la race asiatique naine ( cochon chinois ou vietnamien ). En Asie, cet animal de petite taille peut peser tout de même plus de 80 kgs et il est uniquement destiné à un usage alimentaire...
Nous arrivons vers la fin de la saison morte où dans les campagnes françaises, on tuait le cochon pour avoir des réserves de viande et de charcuterie pendant plusieurs mois. A l'époque, réfrigérateur ou congélateur n'étaient pas de mise et salaisons, pâtés et autres confits mobilisaient le labeur de toute la famille, pendant plusieurs jours. Il y avait en priorité le boudin à confectionner, les abats, les jambons à mettre au sel puis le maigre à débiter ( recette des saucisses à la citronnelle, à venir...)
La poitrine de porc reste une pièce incontournable de la cuisine asiatique et dans le sud-ouest, cette ventrèche est aussi très appréciée en grillade sur un feu de sarments... L'occasion de vous proposer une grillade avec une simple marinade qui embellira votre pièce de cochon. Pas de complications, un plat unique inratable et savoureux qui ne nécessite pas spécialement d'entrée et vous permettra de bien profiter du repas, de la soirée... et de vos invités !
La valeur ajoutée d'une grillade reste néanmoins le goût de fumé du feu de bois à la cheminée ou au barbecue.

Ingrédients pour 3, 4 personnes :

400 à 500 g de poitrine de porc maigre
Deux cuillères à soupe de sauce de poisson
Trois cuillères à soupe de sauce de soja claire
1 à 2 gousses d'ail, selon la grosseur
Une pincée de poudre de curry
Une pincée de sucre en poudre
Un oignon éventuellement pour parfumer davantage...Ingrédients de l'accompagnement :

Feuilles de salade ( 2 laitues ou batavias...)
Herbes aromatiques ( coriandre, menthe, basilic thai, feuilles de laksa...etc )
Concombre, germes de soja, tiges de ciboule ou oignons verts
Vermicelles de riz ( 100 g par personne )
Légumes marinés éventuellement ( recette du mois de février... )
Sauce de poisson préparée ( saumure, eau, jus de citron, ail, sucre...)

Préparation :

Etape 1 débiter la poitrine en tranches plus ou moins larges et placer la viande dans un saladier. Vous y ajouterez tous les autres ingrédients puis mélangez le tout. Laisser reposer pendant 1 H.

Etape 2 c'est la partie la plus "fastidieuse" du plat car il faut rincer et trier soigneusement les crudités... Faites cuire le vermicelle de riz et rincer à l'eau froide dès que les nouilles sont prêtes. Préparer la sauce sur une base simple : 1 volume de saumure pure + 1 volume de sucre + 1 volume de jus de citron + 3 volumes d'eau et on aromatise et décore avec ail, carottes, piment...Etape 3 préparer le feu ou à défaut mettre au four ( position grill ), faites griller la viande ( cuite selon le toucher ferme de la pièce et l'apparence ). Vous grillerez la viande et la couperez, au fur et à mesure. La viande doit être découpée en morceaux permettant une petite bouchée car on mange ce plat comme les nems : on enroule une feuille de salade avec la viande, le vermicelle et diverses crudités avant de tremper dans la sauce ! Vous pouvez aussi vous servir de cette grillade pour garnir votre sandwich du Mékong... ( voir recette de février )Convivialité et partage ! Toute proportion gardée, ce type de repas à plat unique n'est pas sans rappeler fondue, pierrade et autre raclette, les crudités en plus : chacun se sert, dose à sa façon, fait une pause... remange et profite...
Bref, on est en Asie, près de l'eau et du feu de bois...!

Archives de blog

TAGS

abats (2) agneau (3) banane (8) blogging (8) boeuf (57) boisson (4) calamar (9) canard (20) champignons (8) charcuterie (9) conso (1) crabe (7) crevettes (33) dessert (41) dim sum (16) epices (11) épices (13) fruits (13) fruits de mer (16) gibier (1) herbes (5) lapin (2) légumes (26) marché (1) oeufs (10) pates (48) poisson (24) porc (91) poulet (70) restaurant (23) Riz (26) salade (20) Sandwich (6) sauce (7) soupe (38) tofu (8) traditions (20) veau (1) végétarien (3) video mv (5) video recette (126) vidéo recette (21) video voyages (5) Voyages (24)
© Copyright
Tous droits réservés