mercredi 29 avril 2009

Lapin rôti aux cinq parfums

Une pittoresque information tout d'abord...! Dans la région du Sichuan, la police chinoise a distribué, depuis le mois dernier, du piment en poudre dans les stations-service pour tenir éveillé les conducteurs...
Le piment fort du Sichuan, qu'on mange, est susceptible de réveiller au danger les conducteurs de l'Empire du milieu car les voitures là-bas représentent 3 % des véhicules au monde et ...16 % des tués sur la route... ( source Reuters ) ( Vallée Jiuzhaigou, photo de Alpha, 2007, Creative Commons License )Les épices au secours de la Prévention routière, il fallait y penser !...
Mais, c'est dans cette mythique région, pour tout gourmet qui se respecte, que provient la recette du jour : le lapin aux cinq parfums, spécialité de Chengdu, la capitale régionale. ( photo Hph, Gnu Free Documentation License )Si la dénomination de cinq parfums fait un brin poétique, l'association clous de girofle, cannelle chinoise, anis étoilé, grains de fenouil et poivre du Sichuan est plus connue ici comme poudre aux cinq épices.
Un mélange à part égale de ces cinq ingrédients dont la casse, cette cannelle de Chine réputée moins fine que l'autre mais plus piquante ! ( poivre du Sichuan, photo : Miya, 2004, Gnu Free Documentation License )Pendant très longtemps, naïvement ( ! ) j'ai crû que cette poudre était le résultat du quatre épices, couramment utilisé en France, plus une qui aurait eu une saveur anisée comme la badiane...Presque des maths...
Mais, non, le quatre épices est un mélange de noix de muscade, de poivre, de clous de girofle et de gingembre ou de cannelle... Peut mieux faire, comme on dit dans les bulletins !Quant au lapin, il n'est pas évident de trouver une recette du cru car c'est une viande peu consommée en Asie. Difficultés d'élevage à cause de la chaleur et de l'humidité et du comportement culturel qui se rapproche du mode occidental où cet animal est de plus en plus associé à un animal de compagnie...
On a tendance à le manger en tant que gibier, après une chasse car le lapin est bien présent dans les campagnes du Mékong.
La base de la recette est tirée du livre de Gabrielle Keng : "La cuisine chinoise" aux éditions Solar où six membres d'une famille de Hangzhou racontent leurs plats préférés comme ce lapin, considéré comme une entrée froide par la mère.

Ingrédients pour 3 à 4 personnes :

Un demi lapin ( on peut aussi prendre un entier, il faudra adapter les ingrédients )
2 gousses d'ail
Une pincée de poivre de Sichuan

Marinade avec :
4 cuillères à soupe de sauce de soja claire
3 cuillères à soupe de vin chinois
1 cuillère à soupe de cinq épices
1 cuillère à soupe de sucre en poudre
1 cuillère à soupe d'huile.


Préparation :

Etape 1 mélanger dans un bol les ingrédients de la marinade et faire des petites incisions sur le lapin. Bien badigeonner le lapin, y compris l'intérieur et mettre au frais dans un plat pendant 3 H au moins. Hacher les gousses d'ail.

Etape 2 sortir le lapin, le retourner et bien le badigeonner à nouveau avec la marinade restante au fond du plat et préchauffer le four durant quelques minutes à 200°C, soit thermostat 7.

Etape 3 enfourner le lapin en parsemant la viande d'ail et en déposant un demi-verre d'eau dans le plat et cuire pendant 35 mn ( 45 mn si le lapin est entier ) en retournant le lapin à mi-cuisson et en arrosant de sauce. Servir avec une pincée de poivre de Sichuan sur les morceaux froids ou encore chauds et accompagner de riz blanc...

Un plat simple à réaliser comme tout rôti et bien pratique quand on a épuisé la moutarde, la crème, la tomate et autre pour accomoder cette viande blanche qui sera très goûteuse avec ce mélange cinq épices et cette base aromatique : sauce de soja, vin de riz, sucre...La tradition chinoise voulait qu'aux fêtes de mi-automne, on consomme du lapin d'après certains rites liés à la lune. ( photo Paul Louis, temple Wenshu, Gnu Free Documentation License ) En attendant ces festivités, prochaine escapade gourmande : les embruns du bassin d'Arcachon qui vont bientôt vous hydrater l'épiderme avec des calamars farcis et une soupe aux moules et aux herbes pour la carte.Ah ! La fête du travail...

Archives de blog

TAGS

abats (2) agneau (3) banane (8) blogging (8) boeuf (57) boisson (4) calamar (9) canard (20) champignons (8) charcuterie (9) conso (1) crabe (7) crevettes (33) dessert (41) dim sum (16) epices (11) épices (13) fruits (13) fruits de mer (16) gibier (1) herbes (5) lapin (2) légumes (26) marché (1) oeufs (10) pates (48) poisson (24) porc (91) poulet (70) restaurant (23) Riz (26) salade (20) Sandwich (6) sauce (7) soupe (38) tofu (8) traditions (20) veau (1) végétarien (3) video mv (5) video recette (126) vidéo recette (21) video voyages (5) Voyages (24)
© Copyright
Tous droits réservés