jeudi 2 avril 2009

Le Chicken rice de Malaisie...

Le caneton zélé a décidé de prendre le large cette semaine, loin des eaux limoneuses du Mékong, pour tremper ses plumes plus au sud, en Malaisie. Un pays aux multiples facettes où les malais côtoient d'autres habitants, les Malaisiens d'origine indienne et surtout chinoise ( respectivement 62, 10 et 25 %, selon wikipédia ) sans oublier les peuplades autochtones des deux états orientaux de la péninsule de Bornéo ( Sabah et Sarawak ). Autrement dit, au moins trois occasions de manger différemment, selon l'humeur et surtout le lieu...Il existe également une culture baba nyonya, héritage des premiers Chinois qui prirent souche avec des malaises, métissage qui se traduit dans les plats de cette cuisine, comme le laksa de Melaka, une délicieuse soupe épicée de nouilles dans un bouillon à base de lait de coco avec différentes herbes aromatiques.Vous pouvez vous retrouver tout d'abord sur l'île de Pénang, le seul état malais où les Chinois sont majoritaires avant d'atterrir dans la capitale Kuala Lumpur, dans le quartier indien, par exemple. Le tout en 2 minutes ( vidéo ) pour imaginer la diversité des foodstalls, ces échoppes de nourriture qui vous proposent de manger sur le pouce, tout ce que vous désirez !...

Si un plat s'impose de lui-même comme une spécialité incontournable de Malaisie comme de Singapour où c'est presque devenu la référence nationale, le chicken rice passerait certainement comme le plat local de base, nourrissant, délicieux et économique avec son bol de soupe...
Originaire du sud de la Chine, ce riz au poulet avec la soupe fût emmené dans les valises des travailleurs chinois et a aussi conquis le voisin thailandais avec le khâo man kài , diaspora oblige.A la base, le poulet était plongé dans un bouillon avec du gingembre et de l'ail, puis servi nature avec du riz qui avait cuit dans le bouillon mais on ne compte plus les variantes de cette recette simple, très populaire. Poulet rôti, sauce pimentée, huile chaude et ciboule, sauce de soja ou d'huitre... les Malaisiens n'ont que l'embarras du choix...

Ingrédients pour 4 à 6 personnes :

1 poulet d'environ 1 kg100
1 gousse d'ail
1 morceau de gingembre d'environ 40 g
Bouillon de poulet ou 3 cubes de bouillon de volaille + eau
2, 3 tige de ciboule
Feuilles de coriandre
1 morceau de concombre ( 1/4 )
Sel, poivre
4 cuillères à soupe de sauce de prune ( plum sauce )
2 échalotes
3 bols de riz cru

Préparation :

Etape 1 hacher finement l'ail et le gingembre épluché puis frotter le poulet avec, en y ajoutant sel, poivre dessus comme à l'intérieur. Laisser reposer au moins 30 mn.

Etape 2 placer dans un faitout le poulet et recouvrir avec de l'eau et les cubes de bouillon. Couvrir, mettre au feu et faire cuire à petite ébullition pendant 30-40 mn. Rectifier l'assaisonnement et laisser refroidir dans le bouillon. Écumer et dégraisser.Etape 3 cuire le riz en vous servant du bouillon et du reste du gingembre et de l'ail ( une demi phalange entre le niveau de liquide et les grains ! ) après avoir rincé à l'eau vive. 20 mn de cuisson après l'ébullition. Vous pouvez aussi faire un riz nature... Pendant ce temps,couper le concombre en tranches, la ciboule en fines lamelles et découper le poulet en petits morceaux. Hacher finement l'échalote et réserver.

Etape 4 mettre la sauce de prune dans une petite casserole à feu doux avec quatre cuillères à soupe d'eau. Servir le poulet dans chaque assiette avec les tranches de concombre autour, le riz chaud à côté et napper de sauce de prune bouillante, parsemer le poulet de l'échalote crue hachée et de quelques feuilles de coriandre. N'oubliez pas le bol de bouillon parsemé de coriandre et de ciboule. C'est prêt !C'est une version du chicken rice, qui m'a été inspirée par une délicieuse dégustation dans un restaurant sur l'île de Langkawi et fait varier la sauce d'accompagnement de ce riz au poulet.
La sauce aux prunes est plutôt utilisée pour les dim sum mais le côté acidulé sucré avec l'échalote permet une association intéressante.
Le riz, version pilaf asiatique, n'est pas une obligation car beaucoup de restaurants proposent le plat avec du riz blanc. A Malacca ( Melaka en malais ), la spécialité est de le servir avec des boules de riz blanc compressé...
Les malais auraient tendance à cuire le riz avec du lait de coco, tel le nasi lemak.A l'origine, la sauce où l'on trempait le poulet était une sauce d'huitre accompagnée de gingembre haché, l'accompagnement qui avait cours dans l'ile chinoise d'Hainan, en mer de Chine, face au Vietnam. Mais, on sert aujourd'hui le poulet plutôt avec une sauce de soja avec de l'ail haché ou du gingembre et du piment...
Voilà, tout est dit...Il ne vous reste plus qu'à vous mettre en cuisine à présent, puis de vous rendre à Malacca où il existe une boutique de créateur vendant des T-shirts dédiés :"I LOVE Chicken Rice ! ".
A moins que vous ne préférez vous faire servir...

Archives de blog

TAGS

abats (2) agneau (3) banane (8) blogging (8) boeuf (57) boisson (4) calamar (9) canard (20) champignons (8) charcuterie (9) conso (1) crabe (7) crevettes (33) dessert (41) dim sum (16) epices (11) épices (13) fruits (13) fruits de mer (16) gibier (1) herbes (5) lapin (2) légumes (26) marché (1) oeufs (10) pates (48) poisson (24) porc (91) poulet (70) restaurant (23) Riz (26) salade (20) Sandwich (6) sauce (7) soupe (38) tofu (8) traditions (20) veau (1) végétarien (3) video mv (5) video recette (126) vidéo recette (21) video voyages (5) Voyages (24)
© Copyright
Tous droits réservés