dimanche 31 mai 2009

Salade de vermicelles au poulet

Une belle ville baignée par le soleil et l'ambiance bon enfant qui y règne depuis que les Girondins de Bordeaux ( ville de résidence du Canard ! ) ont décroché le Graal suprême... Bravo !
Mais revenons donc à d'autres agapes, largement plus sereines pour les cuisinier(e)s que nous sommes : pas d'adversaire à affronter, ni de but à obtenir... Seulement du plaisir et la satisfaction de donner.
L'été est arrivé par la grande porte depuis quelques jours : vu le temps un rien maussade entraperçu en mai, le soleil est en train de nous redonner sourire, bonne humeur et l'irrésistible envie de déguster les salades fraiches de la belle saison...
Première invitée à notre table : cette salade de vermicelles de soja au poulet, quelquefois vue dans les cartes sous le nom de salade chinoise...Un aliment, le poulet, que l'on pourra aisément zapper par quelque chose d'autre dans le réfrigérateur, si vous avez des restes de viande comme du porc, mais cette salade trouvera certainement davantage son expression avec des produits de la mer.
Si vous voulez flirter dans l'exotisme, proposez quelques lamelles de méduse ( en vente dans votre épicerie exotique préférée, pas dans la mer ! ) avec vos vermicelles de soja car la texture de la méduse et son goût iodé feront une association originale.Après les crabes en mue à carapace molle, l'océan nourricier continue à nous réserver des trésors de saveurs ( à suivre...!).
Sinon, cette salade se base sur deux ingrédients facilement disponibles ici-bas, à savoir des vermicelles de soja et des germes... de soja. Fâcheuse confusion que cette dénomination alimentaire car ces germes sont des haricots mungo ( ou mung ) germés qu'on appelle effectivement "pousses de soja" alors que cela n'a rien à voir... ( photo : licence Gnu )

Donc, ces haricots mungo germés sont une des bases de la cuisine asiatique dans la catégorie "légumes" car il fallait au départ des conditions particulières ( eau, température...) permettant la pousse.
L
'émigration des asiatiques vers l'Occident aura favorisé la consommation et la culture : à Bordeaux, de mémoire, je me rappelle que des Laotiens cultivaient cette germination vendue dans les petites boutiques avant qu'aujourd'hui, les sachets préemballés, type quatrième gamme, ne fassent leur apparition. ( photo : Frank C. Mûller, licence CC Attribution ShareAlike 2.5 )
Pour les doigts verts, un lien pour apprendre à cultiver les "pousses de soja"... :
L'assaisonnement, quant à lui, est assez différent d'une cuisine du mékong classique ( sauce de poisson, jus de citron, sucre, piment...) car l'huile de sésame et le vinaigre signalent la touche chinoise.
Cette recette peut être considérée comme une entrée ou un plat à part entière, en été où la légèreté est de mise...en général ! Sauf pour les gourmands !


Ingrédients pour 3 à 4 personnes :

50 g de vermicelle de soja
1 morceau de poulet cuit ( avant-cuisse, blanc... )
3, 4 champignons noirs
1 petite carotte
100 g de germes de soja
2 cuillères à soupe de vinaigre ( de riz ou de cidre )
5 cuillères à soupe d'eau
1 cuillère à soupe de sucre
1 cuillère à café de sel
1 cuillère à café d'huile de sésame
1 cuillère à soupe de soja claire
Quelques brins de coriandre
Graines de sésame ( 1 bonne cuillère à soupe )

Préparation :

Etape 1 faire cuire les vermicelles de soja dans de l'eau qui sera mise à ébullition pendant 5 mn : vous en profiterez pour y plonger les champignons noirs pour leur réhydratation. Mettre le tout dans une passoire et refroidir à l'eau courante en insistant bien sur les champignons qui doivent être bien nets. Réserver le vermicelle qui sera coupé au ciseau ainsi que les champignons,découpés en lamelles, dont vous aurez oté le pied qui est un peu dur.
Etape 2 émietter le poulet plus ou moins finement, râper la carotte et faites légèrement dorer à feu moyen le sésame, dans une poêle.

Etape 3 préparer la sauce en versant dans un bol, l'huile de sésame, la sauce soja, l'eau, le vinaigre, le sel et le sucre. Bien mélanger la sauce que vous verserez dans un grand saladier avec les germes de soja, la carotte râpée, les graines de sésame torréfiées, le vermicelle et les lamelles de champignons noirs, sans oublier le poulet ! Remuer tous les ingrédients et servir froid en parsemant la salade de brins de coriandre.
Vous aimez les salades ? Et en particulier, celles qui fleurent bon le soja ou la sauce de poisson ?
En avant, alors pour une "salade vietnamienne aux crevettes" cette semaine et puis un Bun Bo des familles, un peu plus tard...

Archives de blog

TAGS

abats (2) agneau (3) banane (8) blogging (8) boeuf (57) boisson (4) calamar (9) canard (20) champignons (8) charcuterie (9) conso (1) crabe (7) crevettes (33) dessert (41) dim sum (16) epices (11) épices (13) fruits (13) fruits de mer (16) gibier (1) herbes (5) lapin (2) légumes (26) marché (1) oeufs (10) pates (48) poisson (24) porc (91) poulet (70) restaurant (23) Riz (26) salade (20) Sandwich (6) sauce (7) soupe (38) tofu (8) traditions (20) veau (1) végétarien (3) video mv (5) video recette (126) vidéo recette (21) video voyages (5) Voyages (24)
© Copyright
Tous droits réservés