vendredi 14 août 2009

Travers de porc aux 5 parfums


L'association clous de girofle, cannelle chinoise, anis étoilé ( voir photo : myself, licence Gnu 1.2 ) , grains de fenouil et poivre du Sichuan est plus connue en France comme poudre aux cinq épices mais l'appellation chinoise n'est pas dénuée de charme et met en appétit avant d'avoir vu la chose, ce qui ne manque pas de sel...
Voilà une offrande bien odorante pour nourrir les revenants et les disparus car le septième mois du calendrier lunaire tombant en août, est la période des fantômes... La mythologie chinoise prétend que c'est lors de ces jours, que sont relâchés sur terre les esprits retenus dans les enfers ( wikipédia ).

Mais quelques cérémonies et autres festins auront raison de ces pauvres esprits, friands de bonnes choses et de monnaie de papier !... Après tout, même en enfer, le dieu du commerce peut sévir et il est toujours bon, dans l'au-delà comme sur terre, d'avoir un compte bien rempli...
Voilà donc une recette savoureuse, simple et par conséquent peu onéreuse.
On est jamais trop prévoyant...

Tant qu'on y est, une autre fête, beaucoup plus sympathique celle-là, va avoir lieu prochainement dans les communautés chinoises : le 26 correspondant au 7e jour du 7e mois lunaire, il s'agira de la nuit des compétences ( Qi Qiao Jie ) où les jeunes filles feront la démonstration de leurs compétences domestiques et formuleront des voeux pour trouver un bon mari... Cette fête est considérée comme la St Valentin chinoise.
Puisse cette modeste recette venir en aide aux jeunes filles en mal de compétence...



Ingrédients pour 2 personnes :


400 g de travers de porc
1/2 oignon
1 morceau de gingembre ( une phalange de pouce )
1,5 cuillère à soupe de sucre
1 cuillère à soupe de vin de riz
3 cuillères à soupe de sauce de soja claire
1 cuillère à soupe de vinaigre doux
1 cuillère à café de poudre 5 épices
1 verre d'eau
1 cuillère à café de maizena.



Préparation :

Etape 1 découper et dégraisser les travers en tronçons de quelques cm. Hacher le demi oignon puis mettre le tout dans une casserole à feu moyen avec un petit filet d'huile. Bien faire revenir l'ensemble et mettre le gingembre épluché et haché finement ainsi que les 5 épices qui doivent se chauffer pour mieux exhaler leurs arômes.


Etape 2 verser à présent la sauce soja, le vinaigre, le vin de riz ainsi que le sucre. Bien mélanger puis mettre un petit verre d'eau à niveau avant de couvrir à feu doux pour une petite heure. Écumer et dégraisser.


Etape 3 vous sentirez avant l'heure, la chair des travers commencer à se détacher. A ce moment là, dans une cuillère à soupe d'eau, délayez la maizena que vous ajouterez dans la casserole pour lier l'ensemble. Goûter et rectifier l'assaisonnement. C'est prêt !


Voilà le genre de plat typique à faire quand on est un peu débordé, ce qui doit être le lot de pas mal d'entre nous... Style, un retour de plage, des estomacs qui crient famine, énervés par l'exercice et le grand air, avides de calories chaleureuses...
Un plat en sauce pas compliqué à faire, on le fait réchauffer quand on veut et les 5 parfums chers aux Chinois qui vous embaument le plat... ça changera peut-être du bœuf mode...!

Vous pouvez, bien sûr, utiliser une autre partie du cochon mais privilégiez de préférence un morceau charnu et persillé car la viande seule serait un rien trop sèche.

Archives de blog

TAGS

abats (2) agneau (3) banane (8) blogging (8) boeuf (57) boisson (4) calamar (9) canard (20) champignons (8) charcuterie (9) conso (1) crabe (7) crevettes (33) dessert (41) dim sum (16) epices (11) épices (13) fruits (13) fruits de mer (16) gibier (1) herbes (5) lapin (2) légumes (26) marché (1) oeufs (10) pates (48) poisson (24) porc (91) poulet (70) restaurant (23) Riz (26) salade (20) Sandwich (6) sauce (7) soupe (38) tofu (8) traditions (20) veau (1) végétarien (3) video mv (5) video recette (126) vidéo recette (21) video voyages (5) Voyages (24)
© Copyright
Tous droits réservés