dimanche 15 novembre 2009

Omelette du Mékong

La chaleur de cette omelette doit pouvoir vous protéger des frimas et d'un petit manque passager de calories ! Voilà un plat qui devrait rassasier les appétits les plus exigeants, au moins en matière de quantité... avec des œufs, de la viande, du vermicelle et des champignons...
On ne suggère pas de présenter cette recette en entrée...

Bref, une omelette pour changer de la traditionnelle que l'on prépare après une ballade en forêt où les bois auront peut-être révélé leurs trésors : une girolle par-ci, une trompette par-là... Mais ces dernières semaines, les cueilleurs de cèpes auront trouvé leur bonheur absolu avec des livraisons phénoménales en région parisienne, rappelant l'historique saison 2006.

Avis aux retardataires, même si le plus gros est passé, les spécialistes anticipent sur une nouvelle pousse cette semaine : des conditions climatiques propices et une période exceptionnellement chaude ( 2e mois de septembre le plus chaud... depuis 1880 : source "Le Figaro" ) expliquant cette récolte bénie des dieux...
L'omelette présentée aujourd'hui bénéficiera d'un mix cèpes-coulemelles pour leur goût très prononcé de sous-bois qui va bien avec le reste des ingrédients même si le reste de l'année, des champignons noirs secs à réhydrater feront bien l'affaire.

On se doute bien qu'avec le climat chaud et humide qui favorise la nature le long du Mékong, les autochtones n'ont que l'embarras du choix pour parfumer leurs préparations !

Si vous décidez de vous aventurer dans les bois, n'hésitez pas à montrer le résultat de votre cueillette... Une confusion est vite arrivée par exemple entre un champignon commun et abondant comme la coulemelle, un bon comestible et une lépiote toxique, assez ressemblante !





Ingrédients pour 2 à 3 personnes :


5 œufs
150 g de viande de porc
50 g de champignons frais ( champignon des bois, pleurote... )
25 g de vermicelles de soja
1 tige de ciboule
Quelques brins de coriandre
Poivre
Une petite cuillère à café de sucre
2 cuillères à soupe de sauce de poisson.


Préparation :

Etape 1 précuire légèrement les champignons frais, lavés avec du papier absorbant humide et coupés finement, dans un wok avec un filet d'huile. Précuire également la viande de porc passée au hachoir dans le wok avec la ciboule coupée finement, 2mn environ. Laisser reposer.


Etape 2 ajouter dans une casserole d'eau les vermicelles secs et aller jusqu'à l'ébullition puis fermer le feu : les vermicelles doivent être tendres. Égoutter les et couper les finement au ciseau. Quand l'ensemble des ingrédients aura refroidi, casser cinq œufs à battre légèrement et mélanger le tout. Poivrer, ajouter la sauce de poisson, le sucre et la coriandre, grossièrement hachée.


Etape 3 verser un peu d'huile dans une poêle anti-adhésive à feu vif : une fois la poêle fumante, ajouter le mélange œufs, farce et élimer les bords, de manière à avoir une omelette uniforme. Baisser à feu moyen. Préparer un plat ou un couvercle pour changer l'omelette de côté. A partir du moment où, au bout de plusieurs minutes, vous sentirez que le dessus est bien pris et ne bouge plus en manipulant votre poêle, faites la glisser sur un plat et retourner le, de manière à faire cuire l'autre côté. Si vous l'aimez un peu moelleuse, voire baveuse, arrêter la cuisson au bout de 30 secondes. Servir aussitôt.

Une recette revue et corrigée que ma chère mère fait assez souvent, en se servant notamment d'un surplus de farce pour nems, à la base... Idée de recyclage ! A défaut de champignons des bois ou d'Asie, procurez-vous des pleurotes plutôt que des champignons de Paris car on trouve assez facilement ces variétés en grande surface : ce goût caractéristique des sous-bois va faire la différence.

On déconseille d'utiliser de la farce toute prête, type chair à saucisse, trop grasse et déjà très salée. Et pourquoi ne pas agrémenter cette recette d'une saveur légèrement iodée, comme quelques crevettes hachées ou de la chair de crabe ? On sortirait presque de l'ordinaire...
Là-aussi, l'héritage culinaire des Français n'est pas étranger à cette recette...
Les Vietnamiens désignent cette préparation comme une "oplette"...


Des tripes à la mode de Caen ??? Réponse jeudi...

Archives de blog

TAGS

abats (2) agneau (3) banane (8) blogging (8) boeuf (57) boisson (4) calamar (9) canard (20) champignons (8) charcuterie (9) conso (1) crabe (7) crevettes (33) dessert (41) dim sum (16) epices (11) épices (13) fruits (13) fruits de mer (16) gibier (1) herbes (5) lapin (2) légumes (26) marché (1) oeufs (10) pates (48) poisson (24) porc (91) poulet (70) restaurant (23) Riz (26) salade (20) Sandwich (6) sauce (7) soupe (38) tofu (8) traditions (20) veau (1) végétarien (3) video mv (5) video recette (126) vidéo recette (21) video voyages (5) Voyages (24)
© Copyright
Tous droits réservés