vendredi 18 décembre 2009

Boeuf rendang

Une fois n'est pas coutume, le Canard Du Mékong va sortir de son pré carré pour s'aventurer d'un battement d'ailes en direction du sud, sur le côté ouest de Sumatra, en plein pays Minangkabau dont est originaire, le fameux rendang, un plat de viande cuit lentement dans des épices et du lait de coco ( wikipédia ).

Le boeuf est le grand classique que l'on retrouve en Indonésie mais aussi en Malaisie : après tout, un bras de mer sépare les deux pays qui partagent de toute façon de larges similitudes, mais le rendang peut se préparer avec de la volaille ou du mouton.

La première fois à avoir entendu parler de ce plat est dans l'émission "Chef in black" diffusé sur Cuisine TV, une émission consacrée à la cuisine asiatique et à la fusion gastronomique créative entre l'Est et l'Ouest, animée par un chef belge originaire de Liège et installé à Singapour au "Saint-Pierre" : Emmanuel Stroobant.

Et puis de déguster le rendang là-bas dans ce monde malais foisonnant de couleurs et assez éloigné en fait des pays du Mékong m'a définitivement donné envie de faire cette recette qui peut être réalisée de deux façons : cuisson très longue pour avoir un résultat presque sec... ou plus en sauce, comme dans la version présentée aujourd'hui !

Amateurs d'épices, de saveurs pimentées, aficionados de curries... bienvenue au club ! Vu le froid ... de canard actuellement dans l'hexagone, un plat chaud mijoté avec ce qu'il faut pour avoir des calories et une température corporelle au-dessus de la moyenne, que demander de plus ?
Les puristes vont hurler mais cela pourrait être une idée de plat de résistance pour un réveillon un rien exotique en remplaçant la viande de boeuf par du gibier ( chevreuil ou sanglier... )...





Ingrédients pour 3 personnes :



Pour la pâte :
1 oignon
2 gousses d'ail
2 petits piments
1 morceau de galanga
1 morceau de gingembre
1 tige de citronnelle
1/2 verre d'eau.

500 g de bœuf ( à braiser, cuisson lente : jarret, bourguignon...)
1 petite cuillère à soupe de sel rase
1 cuillère à café de curcuma en poudre
1 cuillère à café de sucre
1 boite de lait de coco
3 feuilles de citronnier ( kaffir, combava )
2 verres d'eau.


Préparation :

Etape 1 préparer la pâte de curry en découpant une racine de galanga ( morceau de la taille d'un pouce ) et hacher grossièrement l'oignon épluché, de même que la citronnelle ( la base dont vous aurez enlevé la première peau ). Couper en lamelles plus ou moins grosses le gingembre préalablement épluché ( morceau de la taille d'un pouce ), les petits piments et les gousses d'ail.


La recette en vidéo :




Etape 2 mettre à présent l'ensemble de ces ingrédients au robots et mixer au robot avec un demi-verre d'eau jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène. Réserver. Découper le bœuf en morceaux de taille moyenne, tout en dégraissant.


Etape 3 dans une casserole, à feu moyen, mettre un filet d'huile, laisser chauffer puis ajouter la viande que vous ferez bien saisir. Saler ensuite avec la cuillère rase tout en continuant à bien mélanger. Verser les épices à présent puis incorporer le lait de coco, le sucre, le curcuma et les feuilles de citronnier. C'est parti pour deux heures 30 de cuisson à couvert puis une heure à découvert, histoire de bien concentrer la sauce dans le bœuf... Si vous souhaitez une cuisson jusqu'à quasi-dessication de la sauce,continuer encore à feu doux mais attention au dosage en sel qu'il faudra réduire au départ. Du riz blanc en accompagnement...


Tant qu'on y est, pourquoi ne pas mettre l'accompagnement à la sauce malaise...? Littéralement, du riz à la crème avec le bœuf rendang ! C'est la traduction d'un autre grand classique, le nasi lemak qui est traditionnellement servi au petit déjeuner mais rien ne vous empêche d'innover...

Il s'agit de riz blanc cuit dans du lait de coco, servi avec différents ingrédients comme des tranches de concombre, des petits éperlans séchés, des oeufs durs, de la sauce pimentée et des cacahuètes ( photo : LensaMalaysia, Creative Commons Attribution 2.5 License )... Mais si vous servez juste du riz blanc au lait de coco et des tranches de concombre, le repas sera presque parfait...

Vous pouvez ajouter davantage de curcuma si vous souhaitez une couleur plus ambrée mais l'essentiel réside dans la cuisson car comme beaucoup de plats en sauce, plus vous faites cuire et recuire, meilleur sera le résultat... ( photo : Badagnani, GNU Free Documentation License 1.2 )

Archives de blog

TAGS

abats (2) agneau (3) banane (8) blogging (8) boeuf (57) boisson (4) calamar (9) canard (20) champignons (8) charcuterie (9) conso (1) crabe (7) crevettes (33) dessert (41) dim sum (16) epices (11) épices (13) fruits (13) fruits de mer (16) gibier (1) herbes (5) lapin (2) légumes (26) marché (1) oeufs (10) pates (48) poisson (24) porc (91) poulet (70) restaurant (23) Riz (26) salade (20) Sandwich (6) sauce (7) soupe (38) tofu (8) traditions (20) veau (1) végétarien (3) video mv (5) video recette (126) vidéo recette (21) video voyages (5) Voyages (24)
© Copyright
Tous droits réservés