dimanche 23 mai 2010

Barbikyu adobo !

L'incomparable avantage de la cuisine est cette invitation au voyage tant au niveau des saveurs nouvelles que des envies irrépressibles d'ailleurs... Les longs week-ends de mai aidant, on se prend à rêvasser à de prochaines vacances fleurant bon l'exotisme et on se consolera de notre quotidien pas forcément glorieux, en dévorant des nourritures d'au-delà les océans...

Pour ceux qui auraient le bonheur de pouvoir faire un barbecue ou un feu de cheminée, voici une recette d'inspiration philippine pour la marinade mais qui tirerait plus sur la fin, vers des saveurs latines avec un barbacoa, en bonne et due forme, pour faire cuire et griller la viande, à la différence de la recette initiale du poulet adobo qui est cuit à l'étouffée, dans un mélange de bouillon, de sauce de soja et de vinaigre avec quelques aromates. ( photo : Leonardo D. Santos, GNU Free documentation License 1.2 )

A tous ceux ne disposant pas de barbecue, n'hésitez pas à expérimenter la recette au four puis terminez la recette en position grill, afin d'avoir le croustillant de la peau du poulet. La cuisine philippine n'a pas la réputation des autres gastronomies de la région mais son originalité mérite le détour car cette fusion des influences espagnoles ou chinoises, mêlée au monde malais de cette partie du monde apparait unique si l'on y ajoute la touche américaine, plus récente...

La cuisson au barbecue n'a pas toujours bonne presse pour des raisons de santé mais il serait dommage de se priver de cette activité de plein air éminemment sympathique dans la mesure où l'on peut parfaitement maitriser les risques de fumée toxique avec un minimum de bon sens...

On conseille toujours d'avoir de belles braises sans feu et sans fumée pour démarrer la cuisson, de maintenir un espace suffisant entre le foyer et la grille ainsi que de tourner très régulièrement les aliments qui ne doivent pas être carbonisés...



Ingrédients pour 4 personnes :

1 poulet
4 à 5 cuillères à soupe de sauce de soja claire ( selon grosseur )
4 à 5 cuillères à soupe de vinaigre de riz ( ou vinaigre blanc )
2 cuillères à café de paprika
1,5 cuillère à soupe d'huile
4 gousses d'ail
5, 6 feuilles de laurier



Préparation :

Etape 1 préparer la marinade en hachant les gousses d'ail et en ajoutant vinaigre, huile, sauce de soja, une pincée de poivre ainsi que le paprika. Froisser les feuilles de laurier et incorporer dans la marinade.

Occupons nous du poulet à présent : découper les cuisses, séparer les avant-cuisses des pilons. Les pilons seront entaillés à 2, 3 reprises pour faciliter la cuisson et faire pénétrer la marinade. Même chose pour les parties charnues des avant-cuisses à couper à part, de manière à laisser l'os avec un peu de chair autour. Découper les ailes et les ailerons puis attaquez-vous à la carcasse. De chaque côté, avec un couteau bien aiguisé, détacher les blancs de la carcasse.

Vous réserverez ensuite cette carcasse à la confection d'un bouillon... Placer toute la chair du poulet dans un saladier avec la marinade, bien remuer et laisser au frais pendant au minimum 1 H.

Etape 2 allumer votre barbecue et dès que les braises sont formées et qu'il n'y a plus de fumée, placer votre grille puis la viande à bonne distance de ces braises...

A partir de ce moment là, il faudra retourner très régulièrement les morceaux de poulet et les changer de place, pour éviter une exposition trop forte et un risque de carbonisation. Au toucher et à l'aspect, on sent quand la viande est cuite mais vous pouvez toujours tester un morceau avec un couteau...
A déguster avec du riz blanc ou du pain, pour changer... et une bonne salade.

A l'origine, le poulet adobo est un poulet au vinaigre, version sauce soja épicée cuit dans le bouillon... mais la marinade a toujours l'avantage d'attendrir la chair et une cuisson en plein air permet d'avoir un croustillant susceptible de déclencher toutes les envies !

Ce plat est considéré comme le plat national aux Philippines, aussi les variantes en sont innombrables, que ce soit avec de la sauce pimentée, du lait de coco, avec de la viande de porc... Il faudra cependant veiller à l'équilibre entre la sauce soja et le vinaigre, l'un ne doit pas prendre le pas sur l'autre. ( photo : chjab, Creative Commons Attribution 2.0 Generic License )

Vous pouvez réaliser aussi ce plat à l'étouffée en conservant les morceaux de poulet entiers et en ajoutant du bouillon de poulet pour recouvrir l'ensemble... La suite de la recette "traditionnelle" sur un blog proposant diverses recettes typiques : http://bigboldbeautifulfood.blogspot.com/

Pour tous les aficionados de barbecue et de cuisine asiatique, on se rejouera les maitres du feu sans pompiers... avec une méthode coréenne prochainement... Toujours le voyage... ( photo sous GNU Free Documentation License 1.2 )

Archives de blog

TAGS

abats (2) agneau (3) banane (8) blogging (8) boeuf (57) boisson (4) calamar (9) canard (20) champignons (8) charcuterie (9) conso (1) crabe (7) crevettes (33) dessert (41) dim sum (16) epices (11) épices (13) fruits (13) fruits de mer (16) gibier (1) herbes (5) lapin (2) légumes (26) marché (1) oeufs (10) pates (48) poisson (24) porc (91) poulet (70) restaurant (23) Riz (26) salade (20) Sandwich (6) sauce (7) soupe (38) tofu (8) traditions (20) veau (1) végétarien (3) video mv (5) video recette (126) vidéo recette (21) video voyages (5) Voyages (24)
© Copyright
Tous droits réservés