mardi 31 août 2010

Phnom Penh, clap de fin !

Tout a une fin... C'est donc le moment tant redouté de laisser derrière nous le doux parfum des vacances et de reprendre notre vie d'avant... Mais, auparavant, plongeons nous une dernière fois dans les eaux limoneuses du Mékong, ou plus précisément dans celles du Tonlé Sap, fleuve et lac nourriciers du Cambodge.

Le poisson ( trey ) reste l'aliment de base dans le pays, que ce soit avec les saumures ( prahoc, tuk trey ) ou quand il est servi frit ou grillé : le choun chean ( photo ci-dessous ) est un savoureux plat de poisson frit, servi avec une julienne de gingembre, des cacahuètes et du poivron mais on peut aussi décliner ce produit de la mer ou du fleuve, plus simplement...

Une idée de recette, très basique... mais néanmoins incroyablement goûteuse... du poisson grillé servi avec une salade de tomates relevée par du jus de citron vert et surtout par de la coriandre asiatique longue ciselée...

Dans les incontournables d'un repas khmer, figure en bonne place la soupe ( samla ) qui peut être un plat complet avec le riz... Cette soupe de porc au curry, lait de coco et agrémentée de liserons d'eau fera partie des grands souvenirs culinaires de ce voyage.

Les salades sont aussi un sommet pour les gourmands dont les saveurs aigres douces et légèrement sucrées font le bonheur d'une composition à la viande de boeuf et de légumes ( phlea sach ko ), un classique.

Ces salades sont aussi l'occasion d'employer quantité d'herbes aromatiques permettant des accords parfumés dont le palais se souvient encore...

Une salade de poulet, toute simple... parfumée à la citronnelle mais deux herbes vont faire la différence... dont une en particulier qui exhale un surprenant goût de poisson... ( rau dap ca, terme vietnamien... j'ai oublié le nom cambodgien de la plante... ). Prochainement... la recette !

( photo sous Licence GNU 1.2 )
Et puis... les nems cambodgiens dont on pourrait penser au premier abord qu'ils sont semblables à ceux du Vietnam... mais à la première bouchée... on a compris que le goût diffère ! Importance du poivre aussi avec l'incontournable terroir de Kampot...

Une farce à l'intérieur composée de taro, de porc haché et d'épices qui me faisait subitement penser à d'autres nems tout aussi surprenants, dégustés dans le delta du Mékong, à base de patate douce, de haricots mungo et de porc...

Bref, vous l'aurez compris... on ne risque pas de manquer à Phnom Penh où les campagnes environnantes assurent l'approvisionnement en produits frais...

Quantité de légumes et fruits continuent de transiter dans les marchés dans une joyeuse animation où chacun compte riels pour la monnaie locale ou dollars concernant les achats plus conséquents...

La star des fruits en ce mois d'août à Phnom Penh ??? Toujours l'incontournable durian : on murmure que les fruits venant de Kampot sont les meilleurs !

Une dernière vision exotique pour songer toujours avec une certaine mélancolie au Cambodge et à Phnom Penh... avant de clôturer le chapitre des vacances et d'entamer, frais et dispos, la rentrée ! Le mot est lancé...
Rentrée des classes prévue pour ce qui nous concerne, samedi : retour des recettes !

Archives de blog

TAGS

abats (2) agneau (3) banane (8) blogging (8) boeuf (57) boisson (4) calamar (9) canard (20) champignons (8) charcuterie (9) conso (1) crabe (7) crevettes (33) dessert (41) dim sum (16) epices (11) épices (13) fruits (13) fruits de mer (16) gibier (1) herbes (5) lapin (2) légumes (26) marché (1) oeufs (10) pates (48) poisson (24) porc (91) poulet (70) restaurant (23) Riz (26) salade (20) Sandwich (6) sauce (7) soupe (38) tofu (8) traditions (20) veau (1) végétarien (3) video mv (5) video recette (126) vidéo recette (21) video voyages (5) Voyages (24)
© Copyright
Tous droits réservés