vendredi 27 août 2010

Phnom Penh, sauce chinoise !

Comme chaque mois d'août, vers le 15... la communauté chinoise a célébré la fête des fantômes, en faisant des offrandes et en brûlant faux billets de banque et autres cadeaux à destination de l'au-delà...

La tradition veut que les vivants doivent apaiser les "esprits orphelins et fantômes sauvages" car c'est durant cette période que sont relâchés sur terre, les esprits retenus dans les enfers... ( wikipédia ). Cérémonies, autels dressés remplis d'offrandes, banquets... les âmes des défunts ne doivent manquer de rien... sous peine de s'en prendre aux vivants...

A Phnom Penh où vit une importante communauté chinoise, malgré les années Khmers Rouges et l'exode, ces traditions sont restées vivaces et les grands banquets, les pudus sont l'occasion de proposer sur les tables, des carcasses de porc, symboles de richesse alimentaire.

Dans ce contexte, les marchands de cochons de lait laqués sont toujours nombreux à proposer autour du marché Orussey, carcasses entières ou morceaux de choix... afin de satisfaire vivants et âmes affamées !

Inutile de faire dans les commentaires superflus... la vision de ces étals mettant facilement tous les gourmands en appétit pour la journée !

La plupart des restaurants chinois proposent également ce mets de choix à la carte ( "roasted suckling pig" ) et c'est avec un très grand plaisir non dissimulé que je me suis régalé de cette viande fondante et de cette peau craquante...

En ajoutant à cela une portion de canard laqué à la façon de Hong-Kong, servi à la mode locale avec comme condiments, sauces soja, hoisin, piments et lamelles d'ail cru, le restaurant Lilay ( 321, Boulevard Kampuchea Krom ) nous a comblé ce soir !

D'autres restaurants servent les grands classiques de cette gastronomie avec bonheur... fruits de mer... le toujours bienvenu roasted suckling pig, ou un ma po tofu insolite, dans un décor inspiré, comme au Tea Club Restaurant ( 199, rue 63 )...

On ne mesurera jamais assez l'importance de la cuisine chinoise en Asie du Sud-Est... mais le petit bémol reste que dans une grande majorité de ces établissements... on continue de contribuer à dépeupler Mer de Chine et Océan Indien pour régaler les clients de soupes d'ailerons de requins...

Mieux vaut se laisser aller à une autre soupe qui fait le bonheur du commun des mortels à Phnom Penh et qui constituait mon petit déjeuner préféré... une soupe de nouilles kiew tiew au porc et épicée à souhait...

Le terme kiew tiew, certainement d'origine chinoise, désigne des nouilles de riz et de tapioca, fines comme du vermicelle : une soupe typiquement cambodgienne pouvant contenir également poisson et fruits de mer.

Dernier chapitre des vacances avant la rentrée ??? Où l'on reparlera des plats et de produits plus spécifiquement khmères.

Comme ces délicieux springrolls au taro et à la viande de porc... Ou de ces énormes crevettes grillées, tout droit sorties des viviers du lac Tonlé Sap... à tremper dans du jus de citron, poivre et sel... Et puis le poisson...

Archives de blog

TAGS

abats (2) agneau (3) banane (8) blogging (8) boeuf (57) boisson (4) calamar (9) canard (20) champignons (8) charcuterie (9) conso (1) crabe (7) crevettes (33) dessert (41) dim sum (16) epices (11) épices (13) fruits (13) fruits de mer (16) gibier (1) herbes (5) lapin (2) légumes (26) marché (1) oeufs (10) pates (48) poisson (24) porc (91) poulet (70) restaurant (23) Riz (26) salade (20) Sandwich (6) sauce (7) soupe (38) tofu (8) traditions (20) veau (1) végétarien (3) video mv (5) video recette (126) vidéo recette (21) video voyages (5) Voyages (24)
© Copyright
Tous droits réservés