vendredi 31 décembre 2010

Best of bis !

Suite du best of ... de l'autre côté de la barrière ! La plateforme Blogger qui héberge ce blog dispose d'une série d'outils dont des statistiques assez détaillées sur le pourquoi du comment ! En voici quelques lignes. 

 Et vous ? Quelles sont les recettes qui vous plaisent le plus ? Ou du moins, qui vous intéressent suffisamment pour faire des recherches... directement sur ce blog ou, via les moteurs de recherche ? 

Quelquefois, à mon grand étonnement, les plats recherchés ne sont pas toujours ceux à quoi j'aurais pensé en priorité...

 Sur les 8 derniers mois de l'année, les plats les plus consultées dans ce blog auront été :

1 - la salade vietnamienne aux crevettes, de peu en tête car voila qu'arrive le dauphin...
2 - le bo bun, vu 1400 fois, c'est le duo plébiscité car après il y a un grand trou d'où émergent :
3 - la soupe de nouilles au boeuf thaie, une recette récente
4 - les travers de porc, sauce aigre-douce, il en existe une autre variante que, personnellement, je préfère !
5 - les nem nuong, la tradition vietnamienne des plats à base de viande, crudités, herbes et vermicelle.

Pour les termes les plus recherchés sur... Google et qui vous font atterrir ici, c'est la recette du porc laqué qui recueille le plus de demandes, d'assez loin... suivi du " lapin au barbecue " ( ! ), des deux premiers précédemment cités et du poulet au gingembre.
 
 Enfin, les recettes les plus commentées de ce blog sont... les rouleaux de printemps à égalité avec les nems chua : n'hésitez pas d'ailleurs à apporter vos commentaires sur les recettes et les ingrédients, vous contribuez vous aussi, très largement à faire vivre cet espace dédié à la chose gourmande, en provenance d'Asie.

 

Bon réveillon à vous tous pour ce 31 décembre, espérons le, enjoué comme les jours heureux d'une vie pleine de gourmandises...

Le secret d'une vie heureuse ...? Peut-être bien une certaine zenitude... A suivre... En 2011, pour une salade détox...

mardi 28 décembre 2010

Best of !

 ( photo : GZLL412, CC 2.5 generic License )
C'est la fin d'année... et comme beaucoup, voici venu le moment de faire un petit bilan des quelques recettes qui garnissent notre petit panier épicé avec tout d'abord les plats que j'aurais vraiment tendance à vous recommander, avec le recul.

 En comptant bien... quelques 92 préparations vous auront été proposées cette année et si je devais vous conseiller un dessert dans cette carte, ce serait certainement le riz au lait de coco. 100 % coco ou 50 % lait entier, 50 % lait de coco. (  photo : Dragfyre, CC AS 3.0 Unported License )

C'est un entremets délicieux au délicat goût exotique qu'on peut associer à une crème chantilly ou qu'on va faire griller, comme la crème brûlée... Attention tout de même d'éviter de faire un plat principal avec du riz également en accompagnement !

 En entrée, si l'on peut dire... car cela peut aussi se concevoir en plat principal, quoi de plus évident qu'une soupe, roborative, parfumée et chaude à souhait, pour fuir la froidure ambiante d'un hiver qui révèle ses morsures hâtives...

 Une soupe de raviolis aux crevettes et ( ou ) au porc fait partie des best of garantis pour réconcilier la tablée. L'art du fait maison avec la praticité des feuilles de raviolis ou de wonton, comme on dit. 
J'aime bien varier la garniture... des herbes, des champignons, des crustacés...

 ( photo : Elena Mateyka, CC by 2.5 License )
Un Noël, j'étais parti sur une idée de raviolis fourrés à des huitres à peine blanchies, quelques brins de coriandre et de wakamé sur un bouillon de volaille et de jus d'huitres... Bref, toutes les audaces sont permises, surtout pour les fêtes!

 Pour le plat principal, difficile d'éviter ce qui aura été mon grand supplice en 2010 : réussir parfaitement le porc laqué à la couenne croustillante. Après avoir incriminé... pêle-mêle le four, le cuisinier etc... le petit détail d'arroser la couenne et de commencer la cuisson à l'envers pour obtenir cet effet m'aura encouragé dans ces tests et de rédiger ce blog pour vous faire partager ces expériences culinaires !

( photo : Thomas Schoch, CC by sa 2.5 )
Et puis ,le plat qui est le plus étrange... ou du moins celui qui révèle une palette de saveurs très large, est bien sûr dévolu à la cuisine du Sichuan. Cette région devrait être l'ambassadeur de la cuisine chinoise car ces épices et leur utilisation sont un bonheur pour les amateurs de cuisine asiatique.

 ( photo : Andre Lettau, CC AS 3.0 unported License )
Sans hésiter, le poulet aux saveurs étranges ( salé, sucré, acide, pimenté, anesthésiant avec le poivre... ) est le mets le plus gouteux de la sélection ... Je ne sais pas si cela vous arrive parfois mais quand vous faites la cuisine, vous pouvez déguster votre préparation avec la sensation très agréable que c'est quelqu'un d'autre qui l'a fait... tant le résultat est éloigné de ce que vous pensiez au préalable ! ( photo : Thomas Schoch, CC by sa 2.5 )

 
La fête des sens est belle...

 ( photo : Samoano, CC AS 3.0 unported License )

samedi 25 décembre 2010

Rochers coco banane

Voici arrivée la période bénie des cadeaux et autres gourmandises, Noël est parmi nous et c'est le moment de profiter de cette parenthèse heureuse, pour souffler et découvrir ses présents...

Les enfants, une fois n'est pas coutume dans ces colonnes, seront de cette fête des sens pour une pâtisserie tropicale, un rien exotique... au goût de soleil et de vacances, histoire d'ajouter quelques degrés aux températures hivernales.

 En guise de présent pour vous... bien peu de choses... le retour des vidéos de cuisine pour 2011 et la création d'un blog  consacré à des recettes asiatiques sans viande, ni glutamate...!

 Le crédo du wok végétarien, puisque tel est son nom... des recettes adaptées où légumes, œufs et tofu feront bon ménage avec nos herbes et épices de prédilection. On a aussi fait une déclinaison simplifiée de nos recettes au wok, pour des sautés à déguster en un temps record ... http://www.cuisinonsauwok.com/

Pour en revenir à la vidéo, après quasiment un an d'absence... c'est hélas le manque de temps qui explique qu'il a fallu gérer l'emménagement, un manque de repères à Paris, un nouveau boulot... bref, le quotidien des provinciaux réimplantés dans la capitale.

 Allez, la prochaine préparation sera dédiée à la recette du blog qui recueille le plus de demandes d'explications ... le nem chua  produit cette fois-ci de façon artisanale, la période hivernale étant idéale pour les apprentis charcutiers que nous sommes.

On évoquait la fête des plus jeunes : c'est Adriana qui va présenter la recette sucrée du jour, d'après une variation parfumée du congolais, signée Cyril Lignac ! Les enfants ont adoré cette pâtisserie, une mignardise comme un quatre heures, à avaler en deux bouchées...

La vidéo de la recette :




Temps de préparation : 45 mn

Ingrédients pour 6 personnes :
Une banane
125 g de noix de coco râpée
100 g de sucre
1 oeuf



Préparation :


Etape 1 peler et écraser la banane à la fourchette : vous la mélangerez bien avec l'œuf, le sucre et la noix de coco. Préchauffer votre four à 130°C.


Etape 2 dans un grand moule à tarte ou sur une grille recouverte de papier de cuisson, former vos rochers avec les doigts ( voir vidéo ). Vous en ferez une bonne dizaine que vous enfournerez pour 25 mn. Laisser refroidir avant de décoller du moule quand ils se seront raffermis : dégustez !

Vous pouvez aussi faire de petits rochers, soit le double, ce qui raccourcira de 5 mn environ, le temps de cuisson. On voit bien ça, accompagné d'une boisson pétillante ( pour les plus grands... ) pour célébrer les fêtes de fin d'année !

 Douce nuit... et des jours heureux à venir pour tous ! Joyeux noël !

mercredi 22 décembre 2010

Porc char siu

 
 Et si vous décidiez d'innover, ce noël en invitant à votre table quelque nourriture exotique ??? Difficile d'échapper, en effet, au classique triptyque huitres ou foie gras, volaille fermière et bûche à la crème au beurre...

 Mais, un rôti de porc à la cantonaise pourrait faire preuve d'un soupçon d'originalité, surtout si vous arrivez à vous fournir en viande de premier choix.

 Il existe différentes variétés de cochon estampillées label Rouge, pour des gourmands soucieux de déguster des viandes de premiere qualité avec des animaux du Sud-Ouest, du Limousin, d'Auvergne mais aussi de Normandie, de la Sarthe ou de Vendée.

 Bref, voila de quoi nourrir toute la population de France, si vous souhaitez changer de votre dinde, oie, ou chapon fermier. On ne conseillera tout de même pas une plâtrée de riz pour l'accompagnement... mais un risotto crémeux, un rien travaillé ou des gnocchis parfumés avec une sauce à la truffe blanche iraient très bien avec !

 L'association Italie, Chine fonctionne toujours très bien, ce n'est pas Marco Polo qui dira le contraire... 

 On vous fait confiance de toute façon pour ce qui va aller avec car nous allons nous concentrer sur ce porc rouge, un rien confit, symbole des vitrines des rôtisseries asiatiques. Le char siu, terme de chinois cantonais ou xa xiu selon la prononciation vietnamienne, désigne le fait que le porc ait été suspendu à des fourches dans un four ou près d'un barbecue. ( photo : Takeaway, CC AS 3.0 Unported License )

 C'est un plat délicieux qui fait saliver le chaland, à la vue de ce futur festin dans la vitrine et qui sert à de multiples usages... en tant que bento avec du riz blanc, comme un snack à l'apéritif ou dans la soupe, comme pour les soupes kuay thiaw ou hu thieu.


Mais si vous êtes un fan des sandwiches asiatiques, vietnamiens banh mi... le char siu est une garniture très courante dans votre baguette de pain ! Nous aurons l'occasion d'y revenir... dans notre quête insatiable de mets de choix...

 Il existe bien sûr dans le commerce des sachets prêts à l'emploi de poudre char siu, afin de vous simplifier la tâche... mais rien ne vaut le fait maison... surtout s'il est fait avec simplicité, comme on va le voir.


Temps de préparation : 2, 3 H minimum

Ingrédients pour 4 à 6 personnes :
( comme plat principal ou non )


1 kg de porc maigre sans os
1 à 2 carrés de tofu rouge fermenté
( à défaut : 2 cuillères à soupe de sauce hoisin )
80 g de sucre
2 cuillères à soupe de sauce de soja claire
1,5 cuillère à soupe de vin de riz ( à défaut, du vin blanc )
1 cuillère à café de sel rase
1 cuillère à café de cinq parfums rase
1/5 cuillère à café de colorant rouge alimentaire
2 cuillères à soupe de miel liquide.


Préparation :

Etape 1 préparer la marinade en mélangeant sucre, sauce de soja et tofu rouge préalablement écrasé dans un bol avec le 5 épices, le sel, le vin et le colorant. Badigeonner généreusement votre morceau de porc dans un grand plat puis laisser reposer au réfrigérateur pendant 2, 3 heures minimum ( la nuit serait idéale ).


Etape 2 faire préchauffer le four à 190 °C, sortir le porc, égoutter brièvement  et mettre dans un plat allant au four pour 20 mn : vous avez aussi la possibilité de le mettre sur une grille, si vous pouvez ou au barbecue... Retourner votre pièce de porc pour 20 mn supplémentaires. Sortez votre viande du four : le porc doit être cuit, certaines extrémités légèrement brulées. 

 
Si ce n'est pas le cas, augmenter la température à 200 °C et refaire un passage pendant 5, voire 10 mn ( attention, bien surveiller ! ) en changeant de côté. Sortir du four et badigeonner votre rôti de miel avec un pinceau : couper en morceaux et servir aussitôt.

Voilà une recette qui fonctionne parfaitement et est très facile à réaliser, selon les indications du blog américain My Asian Kitchen. En général, ce sont des bandes de porc qui sont rôties pour le char siu ( échine, filet ) mais avec de la poitrine ou du filet mignon, comme sur les photos, c'est tout aussi savoureux.

 Vous pouvez, bien sûr, vous passer de colorant rouge alimentaire mais d'après de nombreuses études réalisées, la perception du plat sera différente selon que votre viande soit brune... ou rouge ! De fait, beaucoup de professionnels utilisent ce colorant qu'on trouve facilement dans les supermarchés asiatiques et qui tient bien à la cuisson.

 
A l'origine, la coloration de ce porc est réalisée d'après une préparation de pâte de soja fermentée, plus difficile à trouver, qui contribue à donner cette couleur chaude, très incitative... à la dégustation de cette viande, légèrement sucrée, grâce au miel et à la sauce hoisin notamment, qui contribue aussi à créer cette marinade épaisse pour faire bruler à la cuisson les petites extrémités de votre morceau de choix.

 La sauce hoisin en substitut accompagne canard laqué, rouleaux de printemps ou pho entre autres et est à base de soja fermenté, sucre, vinaigre, cinq épices et d'ail.

Le mot de la fin... avant de s'envoler sous d'autres cieux, poursuivons cette fin d'année avec une petite note sucrée où les enfants auront la part belle, noël oblige, pour une petite friandise à base de noix de coco et de banane : des calories à bon compte !

 ( photo : Malene Thyssen, CC Licence 2.5 générique )

Archives de blog

TAGS

abats (2) agneau (3) banane (8) blogging (8) boeuf (57) boisson (4) calamar (9) canard (20) champignons (8) charcuterie (9) conso (1) crabe (7) crevettes (33) dessert (41) dim sum (16) epices (11) épices (13) fruits (13) fruits de mer (16) gibier (1) herbes (5) lapin (2) légumes (26) marché (1) oeufs (10) pates (48) poisson (24) porc (91) poulet (70) restaurant (23) Riz (26) salade (20) Sandwich (6) sauce (7) soupe (38) tofu (8) traditions (20) veau (1) végétarien (3) video mv (5) video recette (126) vidéo recette (21) video voyages (5) Voyages (24)
© Copyright
Tous droits réservés