dimanche 12 juin 2011

Boeuf grillé san jok

 Voici à nouveau une recette de brochette, adaptée pour le barbecue, notre petit plaisir estival pour profiter en ce moment de l'extérieur et des plus longues journées de l'année. Comme d'habitude, rien ne vous empêche de faire ce plat à la poêle ou au four et bien sûr, de préparer des brochettes comme il se doit avec les piques en bois où vous alternerez viande et légumes.

( photo : flowerguy, CC AS 2.0 Generic )
Cette petite variation sur le barbecue coréen de boeuf, le fameux bulgogi a le mérite d'associer sur le grill pas mal de légumes, comme à la plancha et renouvelle agréablement votre lot de préparations à cuire sur les braises rougeoyantes et non pas à feu vif, pour rester dans une tendance santé et équilibre...

( photo : suksim, CC AS 2.0 Generic )
La cuisine coréenne tranche singulièrement avec les plats préparés à Hanoi, Bangkok ou Phnom Penh mais c'est assurément dans ce pays que l'on utilise le plus souvent barbecue ou grill, ce qui permet de faire cuire à sa guise les aliments.

( photo : Super Dave Chen, CC AS 2.0 Generic )
Des latitudes peu propices au nord de l'Asie ont certainement favorisé ce mode de cuisson qui réchauffe... comme l'utilisation de piment extra-fort... pour ceux qui ont déjà goûté au classique kimchi dont nous vous proposons une recette.

Car le Canard Du Mékong apprécie beaucoup la cuisine coréenne et vous proposera une nouvelle préparation de là-bas, juste après... On l'annonce... idéale pour les étudiants qui révisent leur exams !

( photo : Timber Tank, CC AS 2.0 Generic )
Les Parisiens ont la grande chance d'abriter en particulier dans le 15e arrondissement des dizaines de restaurants dédiés à la mode de Séoul qui exporte avec un certain succès sa gastronomie dans toutes les capitales d'Asie du Sud-Est.

Que ce soit dans l'électronique, l'informatique... ou dans les voitures... c'est depuis plusieurs années le pays d'Asie qui a le vent en poupe et c'est aujourd'hui en quelque sorte un modèle pour beaucoup d'asiatiques... grâce à leur culture populaire faite de dramas, ces feuilletons télé qui relèguent loin derrière les séries américaines, ainsi que de musique, la k-pop.

( photo : hellochris, CC AS 2.0 generic )
A propos, un long article du Monde ( 10/06/11 ) nous informe que cette semaine le Zénith de Paris était complet pour deux jours... les places pour aller voir f (x), Girls' Generation et SHINee s'étant arrachées en quelques minutes... une deuxième date a été ajoutée pour répondre aux fans de korean-pop...

( photo : Ian Armstrong, CC AS 2.0 Generic )
On peut imaginer sans trop se tromper que vu les similitudes, dans quelque temps, la cuisine coréenne deviendra de plus en plus incontournable en France pour se populariser en province, un peu à l'image de ce qui s'était passé avec le Japon.

( photo : JustABoy, CC AS 2.0 generic )
En attendant, voici une recette très simple qui vous permettra d'être dépaysé... sans passer votre vie à écumer les magasins parisiens pour trouver tel ou tel ingrédient. Graines et huile de sésame... sauce de soja, vin de riz... l'essentiel est là !

 ( photo : S. Von Dobschütz, CC AS 3.0 Unported )
On a privilégié une belle viande persillée comme l'entrecôte mais une basse-côte sera toute aussi tendre grâce à la marinade. Pour les poireaux, à défaut d'avoir de jeunes légumes très tendres, privilégier plutôt des oignons de printemps...

( photo : d n c, CC AS 2.0 Generic )
 Un repas coréen est souvent accompagné d'une multitude de petits plats où chacun pioche avec ses baguettes et son bol de riz en picorant un peu partout mais le plat principal, comme aujourd'hui, peut se servir de façon individuelle.

Temps de préparation : 45 mn

Ingrédients pour 4 personnes :

600 g de bœuf ( entrecôte ou basse-côte )
8 cuillères à soupe de sauce de soja claire
1 cuillère à café de poivre gris
2 cuillères à soupe de sucre
1 cuillère à soupe d'huile de sésame
2 cuillères à soupe de vin de riz
1 cuillère à soupe de graines de sésame
3 gousses d'ail
3 gros champignons de Paris
2, 3 carottes moyennes
3 jeunes poireaux.

Préparation :


Etape 1 nettoyer à l'eau vive et au couteau vos champignons que vous couperez ensuite latéralement en 3, 4 grosses lamelles. Éplucher les carottes que vous couperez dans le sens de la longueur en 4. Couper les extrémités des poireaux et enlever leur première épaisseur en nettoyant l'intérieur à l'eau vive. Découper en trois tronçons et faire des incisions sur les blancs de poireaux.


Etape 2 éplucher et hacher finement les gousses d'ail. Préparer la marinade en mélangeant dans un bol le sucre avec la sauce soja, le vin, l'huile de sésame, le poivre et l'ail haché. Détailler en dégraissant votre morceau d'entrecôte en faisant de larges bandes de viande que vous mettrez dans un plat avec les champignons. Ajouter dessus une bonne moitié de marinade et bien mélanger en laissant reposer pendant 30 mn.


Etape 3 dans une casserole pleine d'eau, faire blanchir vos carottes à l'eau bouillante pendant 3 mn environ puis les ressortir. Préparer à présent le feu de votre barbecue : quand les braises sont prêtes, faire cuire d'abord les champignons, les poireaux et les carottes en les badigeonnant au pinceau d'un peu de marinade. 


3 mn après, ajouter la viande de bœuf égouttée et la faire cuire selon votre goût en badigeonnant en cours de cuisson de marinade. Avant de servir à table, saupoudrer le tout de graines de sésame et découper en morceaux viande et légumes pour un repas avec des baguettes. A déguster avec du riz blanc.

Trois gousses d'ail, l'une des marques de fabrique de la cuisine coréenne qui fait que ses habitants en sont les plus gros consommateurs au monde... et au niveau du riz blanc, on doit pas être loin du compte aussi... car le blog kimshi rappelle qu'on mange 3 fois par jour du riz, de la soupe et du kimchi en Corée...

( photo : johl, CC AS 2.0 Generic )
Ce blog évoque par ailleurs, outre quelques recettes, le difficile quotidien d'une jeune Coréenne en France et ses problèmes avec... l'administration ! Le plat du jour, quant à lui, est librement inspiré du site ethnicrecipes .

( photo : thelearnr, CC AS 2.0 Generic )
Et pour faire le plein de couleurs et d'images, voici un reportage de la chaîne Euronews, à la découverte de cette cuisine authentique, si spécifique, tiraillée entre les influences chinoises et japonaises.



Avant de vous ruer dans votre cuisine pour préparer illico presto ce bœuf grillé aux légumes, délicatement parfumé par la sauce de soja et le sésame, lisons les prédictions de Judy Creighton dans Cyberpresse qui pense que la nourriture coréenne sera in cette année... et l'article de citer une spécialiste canadienne qui pense que cette " bouffe coréenne pourrait occasionner la même ruée que la nourriture thaïlandaise "!

( photo : junho jung, CC AS 3.0 Unported )
A vous l'honneur !... La cuisine coréenne ou les plats thaïs ???

( photo : takeaway, CC AS 3.0 Unported )

Archives de blog

TAGS

abats (2) agneau (3) banane (8) blogging (8) boeuf (57) boisson (4) calamar (9) canard (20) champignons (8) charcuterie (9) conso (1) crabe (7) crevettes (33) dessert (41) dim sum (16) epices (11) épices (13) fruits (13) fruits de mer (16) gibier (1) herbes (5) lapin (2) légumes (26) marché (1) oeufs (10) pates (48) poisson (24) porc (91) poulet (70) restaurant (23) Riz (26) salade (20) Sandwich (6) sauce (7) soupe (38) tofu (8) traditions (20) veau (1) végétarien (3) video mv (5) video recette (126) vidéo recette (21) video voyages (5) Voyages (24)
© Copyright
Tous droits réservés