jeudi 28 juillet 2011

La cuisine thaie en quelques plats...

Second volet des aventures de votre cher palmipède gourmand en Thaïlande, à la recherche de nouvelles saveurs à Bangkok pour encore quelque temps !

  Côté nourriture, inutile de mettre les points sur les i..., la réputation des plats du royaume de Siam étant mondiale et la Thaïlande figure sans nul doute  parmi les pays où l'on mange le mieux au monde. On en revient généralement conquis...

Entre l'influence chinoise manifeste de par son influente communauté qui s'est largement intégrée dans la population, la place donnée aux currys des pays voisins sans oublier l'apport des herbes aromatiques cher à la péninsule de l'Indochine, la cuisine thaïlandaise est un enchantement pour les gourmands de tout bord.

 Point besoin d'avoir une adresse précise... on trouve presque 24 H sur 24 de la nourriture  et le grignotage sur le pouce, type street food est omniprésent à chaque coin de rue tandis que les marchés de nuit sont assez fréquents.

Les étals de rue sont une grande tradition de la vie asiatique où les gens allant au travail y achètent souvent leur repas de midi dans des poches en plastique contenant salades, riz, nouilles, viandes ou poisson ainsi qu'une multitude de fruits exotiques irrésistibles...

Pour une part de pastèque ou de salak épluché ( le fruit du serpent ) notamment, il vous en coutera  autour de 0,48 € ... difficile de résister !

De l'aveu même de Bo Songvisava dans "Lonely Planet", la chef d'un des restaurants les plus renommés de la capitale, Bo.Lan... " on surestime la qualité des restaurants ! Mieux vaut s'arrêter à un stand de rue pour gouter à la vraie cuisine thaïlandaise !"...

Beaucoup apprécient aussi les food courts, situés au dernier étage en général dans les centres commerciaux de Bangkok, assez bon marché où chacun fait son choix en faisant le tour des échoppes, tel un gigantesque self service.

Ces immenses cantines ont l'avantage de proposer un choix important ( plus de 100 stands au MBK de Bangkok, un record... ), d'être climatisées... et les cuisiniers qui préparent à la minute les plats parlent souvent anglais !

Le Central Chitlom est certainement l'un des tous meilleurs ( station Chitlom ) de la ville, appréciation personnelle un rien subjective  mais si voulez avoir l'animation en plus, privilégiez la frénésie au MBK ( station National stadium ) et le bruit au Siam Paragon ( station Siam )...

 On ne dira jamais assez de bien, cela dit en passant, des transports en commun pour échapper aux homériques bouchons de Bangkok... pour voguer d'un restaurant à un autre !

 Métro aérien, souterrain... des infrastructures, un civisme et une propreté qui surprennent agréablement... foi de francilien !

Pour en revenir aux food courts... les petites particularités est que l'on paye avec des coupons achetés au préalable ou au moyen de cartes magnétiques pré-chargées et qu'on peut démarrer vu l'offre pléthorique avec des rouleaux de printemps vietnamiens par exemple, enchainer avec un plat de l'Isarn, le nord-est de la Thaïlande et finir avec une sucrerie chinoise à base de tofu...

Les inconditionnels de la cuisine thaïe se seront certainement rués sur les grands classiques... comme le tom yam kung, la célèbre soupe de crevettes, tant appréciée des autochtones et des touristes : une belle combinaison de saveurs entre la douceur du lait de coco, rehaussée par le galanga, la citronnelle et le citron vert. Elle est ici servie en plat principal avec du riz blanc et une omelette aux crevettes.

Pour les amateurs de currys,  leurs papilles seront en fête quand arriveront sur la table un délicieux curry rouge de canard, préparé avec de la volaille rôtie avec un riz blanc surmonté d'un œuf frit... L'importance à nouveau des rhizomes aromatiques ( curcuma, galanga... ) et de la citronnelle, sans oublier la noix de coco.

 A moins que vous ne jetiez votre dévolu sur un bœuf mijoté au curry vert. Dans les deux cas, on peut noter l'apport des aubergines naines et vertes qui apportent une certaine fraicheur au feu des épices !

On poursuit nos dégustations avec du poulet frit dans des feuilles de pandanus qui servent souvent en pâtisserie pour cette saveur particulière que l'on retrouve notamment dans les flans au lait de coco.

 Une note davantage végétale... L'une des meilleures salades qui soit ! Béni soit le som tam, cette délicieuse salade de papaye verte, servie avec des crevettes crues marinées mais qu'on trouve aussi dans sa forme originelle avec des crabes salés de rizière...

  Et puis un terrain de connaissance pour beaucoup avec un jarret de porc au caramel, servi avec un œuf mijoté... de quoi rappeler des réminiscences à tous ceux qui apprécient la cuisine du Mékong. Ce plat est très très apprécié des Thaïlandais et servi avec des brèdes, tout juste saisies au wok.
 
Il nous reste tout juste de la place pour quelque sucrerie... un peu de carburant pour aller visiter deux des poumons de Bangkok, côté approvisionnement... Les marchés ! A suivre...

 Le temps de profiter des quelques bonheurs de la vie en Asie puis de filer à la plage pour aller déguster les fruits d'une mer qu'on annonce très généreuse...

Archives de blog

TAGS

abats (2) agneau (3) banane (8) blogging (8) boeuf (57) boisson (4) calamar (9) canard (20) champignons (8) charcuterie (9) conso (1) crabe (7) crevettes (33) dessert (41) dim sum (16) epices (11) épices (13) fruits (13) fruits de mer (16) gibier (1) herbes (5) lapin (2) légumes (26) marché (1) oeufs (10) pates (48) poisson (24) porc (91) poulet (70) restaurant (23) Riz (26) salade (20) Sandwich (6) sauce (7) soupe (38) tofu (8) traditions (20) veau (1) végétarien (3) video mv (5) video recette (126) vidéo recette (21) video voyages (5) Voyages (24)
© Copyright
Tous droits réservés