lundi 2 janvier 2012

Collation d'après le nouvel an

Deux recettes légères comme le vent... pour entamer d'un pas alerte l'année 2012. Il sera temps de passer à des nourritures un peu plus roboratives en fin de semaine... Une crème caramel et un petit bouillon au menu !

( photo sous CC AS 3.0 Unported )
De grandes envies d'Asie pour la nouvelle année... en voyage ou en bons repas... c'est tout le mal que l'on pourrait vous souhaiter ! Car le temps des bonnes résolutions et des vœux pieux est arrivé où chacun se souhaite de belles choses à venir. Aussi... bonne année à vous tous ! Bonne santé avec beaucoup de prospérité... selon la formule consacrée...

( photo : C.D.L, CC AS 2.0 Generic )
Histoire de commencer 2012 avec en ligne d'horizon, des perspectives un rien réjouissantes pour reprendre nos activités avec le sourire... le nouvel an du 23... et d'autres recettes à mettre en branle pour animer notre blog dont le nombre de visites a doublé en un an pour atteindre les 600 par jour.

( photo : Agne27, CC AS 2.0 Generic )
Vous vous êtes peut-être aperçus de quelque changement depuis la rentrée sur les articles, le design ou la fréquence de parution qui est devenue fixe mais moins élevée qu'auparavant. Cette année devrait être celle de la continuité avec des préparations chinoises ou du Vietnam en attendant la date fatidique mais aussi des recettes du Japon.

( photo : Jnn, CC A 2.1 Japan )
 Cette semaine est en effet la grande période des vacances pour l'archipel avec la célébration du nouvel an japonais, calé sur le calendrier grégorien depuis le 19e siècle, une exception dans l'Asie des Baguettes puisque la Chine, la Corée et le Vietnam fêtent à la même date qui n'est pas fixe la nouvelle année, d'après le calendrier chinois lunaire et solaire.

( photo : Casablanca1911, CC AS 3.0 Unported )
Ainsi le 23 janvier sera fêté dans ces 3 pays, sans compter Taïwan, Singapour et les pays ayant une forte communauté chinoise. Le 10 février en 2013, on repart pour un tour... Pour les férus d'astrologie chinoise, 2012 sera celle du Dragon... une année réputée très faste en général.

( photo : Newone, CC AS 3.0 Unported )

Banh Flan
 Si la nouvelle année civile est effective au Vietnam comme dans les autres pays, les célébrations sont bien sûr sans commune mesure avec la fête du Têt, qu'on pourrait traduire par un retour aux sources, en famille avant le renouveau du printemps. 

Au Vietnam, le banh flan dont vous avez certainement reconnu le plat est évidemment un vestige de la colonisation française : certains l'appellent aussi avec l'autre transcription phonétique kem caramel et il s'agit effectivement d'une crème caramel.

Vous vous rappelez que les banh en vietnamien ( voir banh pâté so ), se traduisent globalement par " gâteau " et on a prévu prochainement de l'agrandir... avec les banh bao ou les banh xeo... On me suggère d'ailleurs de temps à autre certaines recettes et puisqu'on est dans les bonnes résolutions... vous aurez droit aussi à la préparation du phở au bœuf notamment, cette année.

Pour en revenir à notre dessert du jour, cet attrait sur ce type d'entremets s'explique par l'apport en lait pour les autochtones de la crème caramel avec aussi le yaourt, le Vietnam n'étant pas un pays au départ où l'on consomme des produits lactés.

( photo : C. Bass, CC AS 2.5 Generic )
A la base, le banh flan était préparé avec du lait concentré mais il existe maintenant des variantes avec le lait de coco. La recette est souvent faite là-bas à la vapeur car la population ne dispose pas de fours pour une cuisson au bain-marie, bien pratique en ce qui nous concerne pour aligner les ramequins.

 ( photo : Steve, CC AS 2.0 Generic )
Les Vietnamiens apprécient d'accompagner cette crème légère de fruits comme l'orange, l'ananas ou le fruit du dragon, toujours très décoratif. Pour le parfum, la vanille ou le citron peuvent être de la partie... tout comme le café qui remplacera le caramel ( on ne mettra pas de caramel au fond des ramequins mais on ajoutera le café lors du démoulage ).

Temps de préparation : 50 mn

Ingrédients pour 4 personnes :

Caramel :
6 cuillères à soupe de sucre
4,5 cuillères à soupe d'eau

Flan :
4 oeufs
8 cuillères à soupe de sucre
50 cl de lait entier.

Matériel :
Prévoir de grands ramequins qui supportent la cuisson.

Préparation :

Etape 1 commençons par beurrer les ramequins puis préparer le caramel qui viendra tapisser ces derniers : verser 6 cuillères de sucre à feu moyen avec 1,5 cuillère à soupe d'eau. 

 Quand le caramel prend, baisser à feu doux et lorsque la couleur vire au foncé, ajouter encore 3 cuillères à soupe d'eau. Disposer pendant que le caramel est bien chaud au fond des 4 ramequins et réserver.
Etape 2 battre en omelette les 4 œufs dans un grand saladier. Faire chauffer ensuite du lait dans une casserole où vous aurez ajouté le sucre. 

 Quand le lait est chaud mais non bouillant avec le sucre dissous, verser la préparation sur les œufs en mélangeant au fouet. Filtrer ensuite l'appareil avant de déposer délicatement cette crème sur les ramequins.

Etape 3 faire cuire au bain-marie pendant 40 mn dans un four à 200°C : prévoir un plat profond allant au four où vous aurez versé de l'eau froide à mi-plat des ramequins environ. 

 Pour s'assurer de la cuisson, planter un couteau dans la préparation : si rien n'attache, vos crèmes sont cuites. 

 Sortir du four, laisser refroidir dans le plat et mettre au réfrigérateur pendant une demi-journée. Au moment du repas, passer la lame d'un couteau sur les parois internes de chaque ramequin, poser une assiette retournée dessus et replacer l'ensemble à l'endroit pour démouler.

 

Bouillon du Nouvel An
Pas de soupe de nouilles, de viande ou de fruits de mer à l'horizon... ce bouillon salvateur appelé zoni au Japon a une vertu salvatrice aujourd'hui... sa légèreté ! Bien qu'on puisse en faire un plat autrement plus consistant, c'est une version très light que nous vous proposons, presque sans calories...

Voici l'un des plats traditionnels que l'on consomme lors du Nouvel An japonais et le seul que l'on peut cuisiner car selon la coutume, on ne fait pas la cuisine pendant les premiers jours de l'année... Ce qui oblige les ménagères à préparer les plats à l'avance qui seront rangés dans de belles boites.

 L'un des aliments incontournables de cette période est le mochi, du riz gluant écrasé au mortier ou dans un robot, qu'on mange de plusieurs façons. Sans être un familier de la cuisine japonaise, vous avez peut-être consommé ce type d'aliment en mangeant des gâteaux ou des raviolis sucrés à base de farine de riz gluant, élastiques à souhait...

( photo : torus, CC AS 2.0 Generic )
Pour permettre à tous de faire cette petite recette, on ne va pas mettre de morceaux de mochi dans la soupe mais le remplacer par du tofu puisqu'on est dans notre étape légèreté où viande et poisson ne seront pas de la partie pour une fois... Zoni signifiant " différents ingrédients cuits ensemble ", il existe des multitudes de recettes selon la région du Japon, en particulier.

 ( photo : Franzeska, CC AS 3.0 Unported )
Si vous n'avez pas de saké, ajouter une larme de vin blanc : l'assaisonnement est assuré très simplement par de la sauce de soja claire, un peu de sel éventuellement, une larme de jus de citron ainsi que le saké. En fait, l'idée est de faire une soupe très simple avec un bouillon de base comprenant le dashi classique ( algue kombu et bonite séchée ) qu'on retrouve très souvent dans la cuisine japonaise.

 Les granulés ou la poudre de dashi permettent rapidement d'avoir un bouillon pour déguster une soupe ou faire cuire pâtes, légumes et autres ingrédients. Il suffit de suivre les indications inscrites sur les paquets... ou plutôt de les deviner car les dessins sur le paquet rappellent si le bouillon est à base de poisson ou d'algues et ... les proportions sont suggérées car tout est inscrit en japonais.

Temps de préparation : 30 mn

Ingrédients pour 4 personnes :

1,25 L de bouillon dashi
( soit 1,25 L d'eau + 2 x 6 g de poudre )
1,5 cuillère à soupe de sauce de soja claire
2 cuillères à soupe saké
4 feuilles d'épinard
1/4 d'une petite carotte
3 à 4 petits carrés de tofu
1 tige de ciboule
1 cuillère à soupe de jus de citron.

Préparation :

Etape 1 mélanger et mettre à ébullition l'eau et le bouillon en poudre : laisser ensuite frémir pendant 10 mn. Nettoyer et éplucher les légumes en vous débarrassant des queues de feuilles d'épinard qui seront coupées ensuite en 3,4 morceaux.

 Détailler en petites rondelles tout d'abord votre carotte que vous mettrez dans le bouillon, le tofu en petits cubes et hacher grossièrement la ciboule.

Etape 2 ajouter dans le bouillon à présent le tofu, l'épinard et assaisonner avec la sauce de soja, le jus de citron et le saké. Faire mijoter à feu doux pour 10 mn puis servir en mettant dans chaque bol une quantité équivalente de liquide et d'aliments et en parsemant de ciboule.

A assaisonner éventuellement avec une pincée du mélange japonais shichimi des 7 épices ( mandarine, algue, poivre, pavot, sésame, gingembre et piment entre autres ). Histoire de changer de la sauce sriracha...!


( photo : Aney, CC AS 3.0 Unported )
P.S : ouf ! 2012 vient de démarrer sur les chapeaux de roues... notre domicile a été cambriolé ce week-end... mais l'ordinateur est sain et sauf ! Le Canard peut continuer à délivrer ses plumes gourmandes...!

Archives de blog

TAGS

abats (2) agneau (3) banane (8) blogging (8) boeuf (57) boisson (4) calamar (9) canard (20) champignons (8) charcuterie (9) conso (1) crabe (7) crevettes (33) dessert (41) dim sum (16) epices (11) épices (13) fruits (13) fruits de mer (16) gibier (1) herbes (5) lapin (2) légumes (26) marché (1) oeufs (10) pates (48) poisson (24) porc (91) poulet (70) restaurant (23) Riz (26) salade (20) Sandwich (6) sauce (7) soupe (38) tofu (8) traditions (20) veau (1) végétarien (3) video mv (5) video recette (126) vidéo recette (21) video voyages (5) Voyages (24)
© Copyright
Tous droits réservés