mercredi 6 novembre 2013

Japchae au boeuf

Le retour des recettes made in Asie après une longue période honteuse de délicieux farniente... Indécent, tout ça ! On va tacher de se faire tout petit avec ce grand classique coréen... le japchae, des pâtes de patate douce avec du bœuf et des légumes.

Si vous êtes atteints comme certains par la sinistrose ambiante de notre hexagone chéri, inutile de consulter...! On vous conseille de sortir quelques économies, de vous enquérir d'un billet d'avion pour Bangkok, Djakarta ou Séoul par exemple et d'y passer un petit séjour qui vous requinquera certainement mieux qu'une bonne thalasso...

( Licence Creative Commons : Luke Pineda )
En quelques heures, vous serez ragaillardi par l'énergie ambiante, à nulle autre pareille qui vous poussera à aller de l'avant et les sombres perspectives de votre horizon auront une autre ligne de flottaison. Pour avancer avec raison et optimisme, il n'y a pas mieux... que les tigres et les dragons du continent asiatique qui ne demandent qu'à rugir ou cracher des flammes à illuminer la capitale sud-coréenne !
( Licence C.C : juanjolostium )
Prenez notamment Madame Park Geun-Hye, Présidente de la Corée du Sud qui était venue ces derniers jours en France, apporter la bonne parole du pays du matin calme. Son histoire est à l'image de ce qu'ont connu pas mal d'Asiatiques au cours d'un 20e siècle, de triste mémoire parfois.

Dans une Corée où la plupart des habitants ne mangeaient pas à leur faim, il y a à peine quarante ans, cette femme a connu un destin hors norme avant d'être élue aux plus hautes fonctions de l’État. Une mère assassinée par un agent nord-coréen alors qu'elle faisait des études d'ingénieur en France... un père tué par les services secrets du pays quatre ans plus tard et elle-même sera aussi victime d'un attentat en 2006.

( Licence C.C : mardruck )
Madame Park Geun-Hye a certainement dû vanter auprès de ses interlocuteurs à l’Élysée les mérites de la zénitude... de la persévérance en politique... et  de façon plus légère ;-)) parler de la culture coréenne, élevée depuis quelques années comme une priorité nationale, telle une galaxy prête à l'export !
( Licence C.C : bradburyjason )
Pour preuve à l'image de ce qu'avaient fait les Japonais... l'émergence d'un ambitieux organisme de promotion de la cuisine coréenne, à l'initiative il y a quelques mois d'une première opération de relations publiques avec l'emblématique chef, Pierre Sang Boyer, né a Séoul et adopté sept ans plus tard par une famille française.
( Licence C.C : bradburyjason )
Une étude américaine de prospective avait fait état de l'influence grandissante des bulgogi, bibimbap et autres kimchi en Occident il y a quelques années mais force est de constater qu'on est loin de la déferlante promise en France, à part dans le 15e à Paris... Vous savez ce qu'il vous reste à faire si vous voulez monter un resto asiatique et surfer sur un créneau inexploité avec du potentiel...


( Licence C.C : HKmPUA )
Après la mode des dim sum dont récemment le Nao Dim Sum dans le 8e à Paris ( 44 rue de Berri ), tenue par Marion, une lectrice de ce modeste blog... il y aura certainement un jour en France des établissements spécialisés dans le barbecue coréen ou en mode éco dans des plats uniques de pâtes ou de riz à la mode de Séoul ( jajangmyeon et bibimbap ).

( Licence C.C : kagen33 )
A Londres pourtant, la vague coréenne est en ordre de marche et notre recette du jour, le japchae doit avoir de nombreux émules de l'autre côté du channel car c'est un plat relativement simple à confectionner mais surtout c'est délicieux et très pratique... On peut le manger chaud ou froid, avec d'autres plats à la coréenne... ou seul. 

( Licence C.C : kagen33 )
Vous avez le choix d'en faire un plat principal avec du riz blanc ou non car il y a déjà les nouilles en féculent et avec les légumes, le japchae est très équilibré. A part le piment, on y retrouve quelque uns des ingrédients favoris des Coréens comme le sésame, le sucre, la sauce de soja et bien sûr l'ail. Le seul petit problème est de se procurer les nouilles adéquates car ce plat se prépare avec des pâtes de patate douce, ce qui, on en conviendra, ne se trouve pas au coin de la rue... A défaut, n'en mettez pas car on peut aussi le concevoir sans.

( Licence C.C : bradburyjason )
Les pâtes pour japchae, les dangmyeon sont plus grosses que les vermicelles de soja qu'on trouve partout mais fautes de grives, bien sûr... vous pourrez les substituer. Car pour se procurer ces nouilles de patate douce, il faut avoir de bonnes épiceries bien achalandées en produits coréens, voir la vente par correspondance peut-être... ou bien au retour d'un voyage à Séoul et Busan, après avoir fait une overdose de bonnes choses là-bas entre la K-Pop et les dramas.

( Licence C.C : myDays / S.Lee )
Dernière raison de vous faire craquer sur ce mets ??? L'origine noble du japchae, servi jadis à la cour du roi et aujourd'hui parmi les classiques lors des fêtes traditionnelles en Corée ainsi que pour les mariages. De surcroit, pour les végétariens, on peut concevoir facilement une recette sans viande avec des champignons shiitakés.

( Licence C.C : gynti_46 )
Et puisque c'est la saison, n'hésitez pas à aller dans les bois et vous procurer de magnifiques récoltes ( cèpes, girolles, pieds de mouton, trompettes, chanterelles, coulemelles... ) comme ce que certains considèrent comme le top de la foret... des amanites des césars, autrement dit des oronges sur la photo ci-dessous . Ces produits des bois ont un goût fin qui n'est pas sans rappeler la girolle en plus doux.

Attention bien sûr à se faire préciser la nature des champignons en pharmacie ! En particulier pour les oronges... il s'agit quand même d'ammanites.

Temps de préparation : 1 H

Ingrédients pour 3 à 5 personnes ( sans ou avec riz...) :

250 g de pâtes de patate douce dangmyeon
200 g de bœuf à griller
5, 6 champignons de Paris ( en boite )
150 g d'épinards
1 oignon
1 carotte
1,5 cuillère à soupe de graines de sésame ( noir ou blanc )

Marinade :

2 cuillères à soupe de sauce de soja claire
1 cuillère à soupe de sauce de sucre
1 gousse d'ail
1 cuillère à soupe d'huile de sésame
1/2 cuillère à café de poivre

Sauce 

5 cuillères à soupe de sauce de soja claire
1 bonne cuillère à soupe de sucre
1 gousse d'ail.

Préparation :
Etape 1  préparer la marinade en incorporant les ingrédients après avoir haché finement la gousse d'ail épluchée. Occupez-vous ensuite de la viande en enlevant nerfs et gras puis découper en lamelles de la taille d'une bouchée et laisser mariner le bœuf en mélangeant soigneusement avec le liquide pendant une vingtaine de mn. 

Le temps d'éplucher carotte et oignon, l'autre gousse d'ail et de rincer les épinards. Hacher finement cette gousse d'ail à mélanger avec l'huile de sésame, la sauce de soja et le sucre pour la sauce des vermicelles.
 
Etape 2 détailler en fines lamelles l'oignon blanc, les champignons égouttés puis tailler en juliennes la carotte. Ôter les feuilles abimées des épinards et faire blanchir dans de l'eau bouillante légèrement salée pendant 30 secondes puis les égoutter. 

Faire cuire les nouilles de patate 6 mn environ en suivant les instructions sur le paquet  puis rincer à l'eau froide lors de l'égouttage en les coupant en deux aux ciseaux.

Etape 3 dans un wok à feu moyen, verser 2 cuillères à soupe d'huile puis à température, faire revenir la viande marinée selon votre goût pour du bœuf saignant ou non, sachant qu'on le remettra au final.
 
 Réserver à part et remettre le wok au feu avec un peu d'huile, le cas échéant, pour faire revenir avec une pincée de sel les champignons, l'oignon et la carotte : quand cette dernière commence à devenir molle, sortir du feu.

Etape 4 toujours dans ce même wok,, rajouter un peu d'huile et faire revenir les nouilles 30 secondes avant d'ajouter la sauce et en mélangeant très souvent à feu moyen-doux. 

Y mettre maintenant la viande et les légumes pour faire réchauffer l'ensemble et enfin ajouter les graines de sésame. Servir chaud seul ou avec du riz !

Vous avez la possibilité de faire l'assemblage de tous les ingrédients dans le wok ou séparément, c'est le créneau du blog Hansik dont est extrait cette recette savoureuse et qu'on peut faire avec d'autres légumes comme des oignons verts, de la courgette ou du poivron. Des ingrédients de la cuisine de tous les jours !

( Licence C.C : tom@hk | 湯米tomhk )
 Le mot de la fin... pour vous dire tout le plaisir sincère que j'ai à renouer aujourd'hui avec ces pages gourmandes, à parler cuisine et culture asiatique dans son ensemble après six mois de pause. Et puis à vous retrouver, comme si on s'était quitté la veille... tels de vieux amis et qu'on continuerait notre conversation badine à pester sur le prix du riz ou à saliver sur les meilleurs spots du coin pour déguster un canard laqué...

( Licence C.C : kPluto )
Je ne saurais trop vous remercier pour vos messages d'encouragement dont certains étaient très touchants et m'ont montré à quel point vous appréciez Le Canard Du Mékong... et je tacherais d'être digne de votre attachement. Des internautes très perspicaces ont mis aussi le doigt sur la difficulté de l'entreprise, dans la mesure où il n'existe pas de source locale d'approvisionnement en Corse pour cuisiner spécifiquement les plats d'Asie.

( Licence C.C : ROSS HONG KONG )
Mais hormis les produits frais indispensables et souvent irremplaçables comme les herbes aromatiques, on peut certainement relever le défi du provincial de base et préparer à des milliers de kilomètres d'Asie, des recettes du terroir... Le votre... Le notre...! Un bien commun.

Licence C.C : Takeaway )

Archives de blog

TAGS

abats (2) agneau (3) banane (8) blogging (8) boeuf (57) boisson (4) calamar (9) canard (20) champignons (8) charcuterie (9) conso (1) crabe (7) crevettes (33) dessert (41) dim sum (16) epices (11) épices (13) fruits (13) fruits de mer (16) gibier (1) herbes (5) lapin (2) légumes (26) marché (1) oeufs (10) pates (48) poisson (24) porc (91) poulet (70) restaurant (23) Riz (26) salade (20) Sandwich (6) sauce (7) soupe (38) tofu (8) traditions (20) veau (1) végétarien (3) video mv (5) video recette (126) vidéo recette (21) video voyages (5) Voyages (24)
© Copyright
Tous droits réservés