mardi 17 février 2015

Mangeons le Têt...!

Gourmandise avant le début des festivités... Une petite liste des plats servis à table lors du nouvel an vietnamien, la Fête du Têt... L'heure est solennelle... dear friends ;-)


( Licence Creative Commons : Thang Nguyen )
Le compte à rebours est bien avancé... les plantes sont déjà achetées... avec en guise de décor printanier, orchidées... branches de bambou, de pêchers ou de plants d'agrumes chargés de petits fruits oranges pour leur symbolique empreinte d'abondance tandis qu'aéroports, gares et routes accueillent... et de loin la plus grande transhumance de l'année au Vietnam. Des scènes identiques se répéteront aussi en Chine et en Corée, provoquant bien souvent une pagaille indescriptible.

( Licence C.C : Calvin Teo )
Il faut rentrer à la maison, se retrouver en famille, partager ces moments uniques dans l'existence... coûte que coûte ! Faire preuve de piété à l'encontre de ses parents, des aînés et de toute la parentèle restée au village... en respectant les traditions. Se rappeler précisément des liens de chacun pour ne pas faire d'impair en saluant humblement comme le veut l'usage... un tel " oncle ainé "... une autre " grande tante "... etc...

( Licence C.C : Donut )
Allumer les bâtonnets d'encens, se recueillir devant l'autel ancestral dans les volutes de fumée en pensant à tous ceux qui nous ont précédé et qui ne sont plus là. Respirer avec émotion des odeurs disparues depuis trop longtemps et bien sûr déguster l'incomparable saveur de la nourriture in situ...

( Licence C.C : Diego Delso )
Rentrer au pays lors de cette période... tel est aussi l'objectif de beaucoup de Vietnamiens résidant à l'étranger dans ce vibrant hommage à ses racines pour boire à la source qui a vu naître nombre de Người Việt Hải Ngoại ( ou Việt Kiều )... les Vietnamiens d'outre-mer... Ce sera ensuite l'éternel dilemme... Etre en France où l'on a fait sa vie...? Ou oser comme certains... partir d'ici pour revenir là où aurait du être notre vie...?

( Mai Thu, licence C.C : Mailanphuong )
En France, les statistiques officielles font état de 300 000 Vietnamiens habitant l'hexagone mais on peut imaginer en comptant les mailles du filet assez lâches et autres... que la réalité est probablement plus élevée depuis les années 50 jusqu'à aujourd'hui.

( Linh Dan Pham, licence C.C : Georges Biard )
Cette population qui vit ici dans une certaine discrétion va sortir temporairement de l'ombre avec la diaspora chinoise et s'auréoler pour une fois des couleurs vives de la fête en renouant avec les traditions immuables d'un ailleurs si lointain.

( Licence C.C : BluesyPete )
Dans le fumet d'une saumure ou du riz gluant rouge écarlate xôi gâc . Dans le décorum du poulet bouilli ( gà luộcfièrement dressé avec sa crête, près des gâteaux de riz au porc et haricots mungo, tout de vert vêtus ou des cinq fruits symboliques des éléments de notre terre nourricière ( feu, eau, terre, bois et métal )...

( Licence C.C : Banhtrung1 )
Il est temps encore de se mettre en cuisine pour préparer les plats de la fête... avant de profiter des interminables conversations à bâtons rompus avec toute la famille. Des parties de jeux de carte ou des prières pleines de dévotion à la pagode et sur les tombes ancestrales.

Les touristes présents se consoleront des nombreuses fermetures localement en apprenant que côté hygiène alimentaire, les autorités ont renforcé les contrôles de sécurité et d'origine des denrées selon le Courrier du Vietnam : un objectif de réduction de 10 % des intoxications alimentaires a été proclamé pour le Têt 2015... sans qu'on sache hélas en valeur absolue à quoi cela peut correspondre...

( Capture d'écran : Courrier du Vietnam )
Dans les campagnes, le cochon d'origine garantie quê hương ( du pays... ) fait partie des festivités et à l'image du patrimoine culinaire rural français, l'abattage d'un porc permet en premier lieu la préparation de charcuteries comme le boudin aux herbes aromatiques, de multiples " pâtés " ( dans la réalité, on est plus proche de mortadelle ) avec une viande maigre finement pilée puis cuite à la vapeur ( le giò lụa ) sans oublier les cultissimes nems ( Chả giò ).

( Licence C.C : Pho Nhay )
Il y aura aussi le pâté de tête giò thủ  ou celui à la cannelle entre autres. Et comme rien ne se perd... la couenne servira à préparer une soupe curieuse un peu lourde... et une autre charcuterie très renommée en Asie du Sud-Est, le nem chua ( porc fermenté cru avec du piment ) qu'on peut confectionner artisanalement en suivant notre recette de som mou ( dénomination lao ).

( Licence C.C : Takeaway )
Les parties les plus maigres  du cochon seront notamment employées dans les plats mentionnés plus haut, mijotées au caramel ( thịt kho ) en compagnie des petits légumes marinés ou mises dans la farce des indispensables gâteaux de cérémonie rappelant le pays légendaire des anciens rois Hung.

Ces gâteaux, les Bánh Chưng  de forme carrée au nord et Bánh Tét au sud, ronds sont traditionnellement dégustés lors des premiers jours de la nouvelle année. Les végétariens trouveront là-bas des versions sans viande aux haricots azuki dont la couleur favorisera naturellement votre bonne fortune...!

Pour en savoir plus sur ces gâteaux incontournables du Vietnam à cette période là de l'année, n'hésitez pas à vous lancer en cuisine avec notre recette ( un moule en carton à fabriquer facilitera votre labeur... ). On vend à foison en ce moment dans les magasins spécialisés des feuilles surgelées notamment qui aident bien au paquetage de ces Bánh...

( Capture d'écran : Courrier du Vietnam )
Les autres se contenteront de lire avec intérêt l'article de Truong Giang  ( Le Courrier du Vietnam ) sur Madame Sau, une dame faisant avec sa famille des Bánh Tét qui y explique la cuisson de 10 heures, la variété de sa farce ( cacahuètes, crevettes séchées, oignons et œufs... avec les haricots mungo )... sans oublier l'emploi de feuilles de pandanus (Lá dứa ) pour avoir une belle couleur verte.

( Licence C.C : Zuhairali )
La volaille à présent sera bien sûr mise à contribution avec quelques poulets sanctifiés au Têt pour faire notamment la variation d'une recette de viande en gelée, habituellement préparée au porc ( Thịt đông ) vu qu'en début de mois lunaire, selon les superstitions, le volatile préféré de ces colonnes est préservé car il vaut mieux éviter de manger du canard. La période propice... ce sera pour les premiers jours de mars...! Du poisson alors peut-être aujourd'hui...;-)

( Licence C.C : Erwin Verbruggen )
Les carcasses et autres os sinon serviront à agrémenter différents bouillons qui se servent avec du vermicelle, des shiitakés ou du bambou, traditionnel symbole de longévité. Les pousses se trouvent aisément à l'état frais un peu partout mais au nord, les ménagères préparent une savoureuse soupe avec du bambou séché réhydraté qui rappellerait des champignons à l'accent fumé de terroir...

( Licence C.C : Phuong Huy )
"Ăn Têt" ( "manger le Têt " l'expression pour " fêter le Nouvel an "... ) ! Oui... De la nourriture... de la nourriture... encore et toujours, car comme le veut la tradition, après la famille, les amis proches vont venir présenter leurs hommages et il est d'usage de les garder  pour le repas puis qu'ils repartent avec un doggy bag.

( Licence C.C : amrufm )
On peut aussi se contenter plus modestement de prendre le thé et de leur proposer de multiples friandises sucrées dans un assortiment appelé mứt... où l'on retrouve des douceurs bien connues comme du gingembre confit ou de la noix de coco séchée et sucrée.

( Licence C.C : Denise Chan )
Ce plateau est normalement assez codifié puisqu'il doit y avoir cinq catégories de douceurs : des graines ( graines de lotus confites... ), des légumes ( patate douce ou gingembre... ), des fruits ( kumquat... ), des bonbons au tamarin et des aliments secs ( cacahuètes, châtaignes d'eau... ). Le tout sera servi aux invités avec l'incontournable thé.

( Licence C.C : Zxcvasdfqwer888 )
Bien sûr... les amateurs de cuisine vietnamienne ne seront véritablement rassasiés qu'après avoir bu une tasse de thé au jasmin des Hauts Plateaux du nord et dégusté une soupe sucrée et épaissie par de l'amidon, les Chè. Il en existe une ribambelle parfumée  au pandanus, aux extraits de fruits et contient un élément solide ( graines de lotus, haricots noirs, rouge, mungo, riz gluant... ).

( Licence C.C : Bui Thuy Dao Nguyen )
Le mot amical de la fin... est dédié à l'esprit du Vietnam à travers toute la blogosphère d'origine vietnamienne et francophone où vous pourrez retrouver certainement la quasi totalité des plats mentionnés. N'hésitez pas à aller puiser idées, inspiration et ressources.

( Licence C.C : Erwin Verbruggen )
Les blogs mentionnés ( en espérant ne pas avoir oublié quelqu'un... et dans le désordre...;-)) sont plus ou moins encore actifs mais néanmoins de grande qualité... Dans la fourmilière du web... rendons hommage à leur travail.

( Licence C.C : russavia )

https://bentoparis.wordpress.com/

http://bobuncafe.canalblog.com/

http://misstamkitchenette.com/

http://khatran.blogspot.fr/

http://www.platvietnam.com/

http://cuisinevietnamienne.blogspot.fr/

http://cuisinedemamere.blogspot.fr/

https://baguettestraditions.wordpress.com/

http://baguettes-ou-fourchette.over-blog.com/

Ils avancent tous vers la bonne direction... la cuisine du Vietnam !

( Licence C.C : Tonbi ko )
A ces vaillants blogueurs comme à vous tous... Le Canard Du Mékong vous souhaite de passer une bonne fin d'année avec de joyeux et heureux moments... d'ores et déjà pour le réveillon de mercredi...!

( Licence C.C : Tonbi ko )

Archives de blog

TAGS

abats (2) agneau (3) banane (8) blogging (8) boeuf (57) boisson (4) calamar (9) canard (20) champignons (8) charcuterie (9) conso (1) crabe (7) crevettes (33) dessert (41) dim sum (16) epices (11) épices (13) fruits (13) fruits de mer (16) gibier (1) herbes (5) lapin (2) légumes (26) marché (1) oeufs (10) pates (48) poisson (24) porc (91) poulet (70) restaurant (23) Riz (26) salade (20) Sandwich (6) sauce (7) soupe (38) tofu (8) traditions (20) veau (1) végétarien (3) video mv (5) video recette (126) vidéo recette (21) video voyages (5) Voyages (24)
© Copyright
Tous droits réservés