Affichage des articles dont le libellé est banane. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est banane. Afficher tous les articles

dimanche 28 février 2010

Crumble mangue banane

Dimanche, fin de mois de février... la petite douceur qu'il fallait, pour attendre mars, son redoux printanier, aux saveurs tropicales prononcées... En même temps, c'est le dernier rush pour les calories chaleureuses et généreuses avant de songer au marronnier de circonstance lorsqu'on évoquera régime minceur et tout le toutim... Mais, plus tard !

Lorsqu'on les rapporte aux desserts occidentaux, les fruits tropicaux proposent une palette de saveurs inégalées : reste à bien maitriser leur association ! La mangue, associée avec un peu de banane, donnera une touche exotique bienvenue à tous ceux qui seraient lassés du diptyque pommes ou fruits rouges...

Ce fruit aux centaines d'espèces différentes pousse en Asie, Afrique, Amérique du Sud ainsi que dans les îles : cette polyvalence, en quelque sorte, fait qu'on arrive à trouver quasiment toute l'année de beaux fruits frais et parfumés. En Asie du Sud-Est, la saison est plutôt limitée au milieu de notre printemps jusqu'au début de l'été...
Les aoûtiens que nous sommes n'auront jamais eu le loisir de goûter de belles mangues juteuses à souhait là-bas...





Ingrédients pour 4 à 6 personnes :



150 g de farine
150 g de beurre
50 g de sucre
2 sachets de sucre vanillé
1 petite cuillère à soupe de rhum
1,5 banane mûre
1 belle mangue mûre
( à défaut une boite de mangues au sirop )


Préparation :

Etape 1 éplucher la banane et la mangue en otant le noyau filandreux de ce dernier fruit. Couper en rondelles et en morceaux de taille moyenne que vous ferez dorer à feu doux dans un wok avec une belle noix de beurre. Au bout de quelques minutes, quand l'ensemble est bien revenu mais non compoté, ajouter un sachet de sucre vanillé et le rhum. Mélanger puis réserver.

Etape 2 préparer la pâte du crumble : mettre le sucre et la farine dans un saladier et incorporer le beurre en fines lamelles. Bien malaxer le tout à la fin, jusqu'à obtenir une consistance "sableuse". Préchauffer le four à 220 °C.

Etape 3 dans un plat creux allant au four, verser les fruits puis recouvrir avec la pâte. Saupoudrer le dessus avec le 2e sachet de sucre vanillé. Enfourner ensuite pour 30 mn de cuisson : le crumble est cuit quand la couleur du gâteau est légèrement dorée. A déguster tiède ou froid !


La recette est extraite d'un ancien n° de la revue "Cuisine et Vins de France "... Très bon magazine, soit dit en passant car quand on s'aperçoit de l'offre sur ce créneau...! on a du mal à faire son choix...


La recette en vidéo



Voilà un dessert éminemment roboratif à incorporer d'urgence dans les chalets après une bonne vieille raclette... histoire de se reprendre quand on a dévalé les pentes tout au long de la journée, la touche exotique en plus ! A déguster tiède, quand les morceaux de fruits sont fondants et contrastent agréablement avec le croustillant du crumble...
Retour dans la moiteur tropicale du Mékong, le caneton reste en cuisine... A l'image du Têt, nous vous proposerons prochainement une petite série de recettes lao thai pour le Pimai, Songkran en avril et puis justement... Voilà une petite pâtisserie très populaire à Vientiane... comme à Hanoi d'ailleurs ! De croustillantes boules d'or bien sucrées à venir...


vendredi 26 juin 2009

Banane sautée

Le mot de la fin avec la sortie de table, traditionnellement le gros point faible des tables asiatiques : dans certains restaurants, on ne fait même plus attention d'attacher une quelconque importance à la note sucrée de la fin...
C'est l'addition apportée avec quelquefois pour faire passer la pilule, des petits nougats au sésame, quand ce ne sont pas des quartiers d'orange... Oui, le prix citron n'est pas loin, on vous l'accorde...
Alors, une petite douceur toujours très simple à réaliser et un café pour le final...
Une banane sautée avec du rhum et du sucre vanillé, l'exotisme s'est éloigné des rives du Mékong... on peut aussi utiliser l'alcool de riz, comme dans les beignets de banane, mais le rhum est vraiment l'accompagnement idéal pour ce fruit fort en goût.


Ingrédients pour une personne :

1 banane bien mûre
1/2 sachet de sucre vanillé
1 bouchon de rhum
1 noix de beurre.




Préparation :

Ce dessert se fait à la dernière minute pour éviter que les bananes ne noircissent et ne refroidissent. Il suffit de couper en rondelles chaque banane, de les faire légèrement rissoler dans un peu de beurre et d'ajouter rhum et sucre vanillé.

Retirer avant que les morceaux de banane ne soient trop molles et restent légèrement caramélisées. Déguster bien chaud avec pourquoi pas, une autre petite touche gourmande... une boule de glace à la vanille ou à la noix de coco.

Et un café pour toute la tablée !... on reviendra plus largement sur le café asiatique qui trouve aujourd'hui ses lettres de noblesse, notamment au Laos et au Vietnam. D'ailleurs, si vous avez fait un voyage dans la région, la différence entre la Thailande où l'on sert un café à l'américaine et le café bien serré au Cambodge, Laos et Vietnam est assez marquante.

On peut trouver aujourd'hui du café de là-bas dans les supermarchés asiatiques comme ce café vietnamien que je vous présente. Et puis la marque Lobodis ( voir photo ) commercialise en grande surface la référence Hin-Lao, une sélection de trois pays ( Inde, Laos, Indonésie ) estampillée Max Havelaar...
Tout ceci évoque en diable le voyage...


Ce café vietnamien reste dans des saveurs chocolatées prononcées qui ne sont pas sans rappeler la marque Trung Nguyen incontournable à Hanoi et Saigon ! Cela dit, on s'éloigne du bon expresso italien : voilà le café filtre débarquant en kit et en dose individuelle de la marque Con Soc.
Il suffit simplement d'ouvrir la languette et de verser de l'eau chaude... C'est servi !

Et puisqu'on évoque le Vietnam : à la carte, la semaine prochaine... le bo bun.

jeudi 19 février 2009

Bananes au lait de coco

Un dessert pour terminer la semaine et une douceur tropicale en ces temps hivernaux pour mettre du soleil dans notre univers : on se rappelle douloureusement qu'il fait aujourd'hui 28 à Bangkok en pleine nuit...! Le dessert, il faut bien le reconnaitre, n'est pas une habitude alimentaire systématique en Asie et il aura fallu tout l'à-propos des restaurateurs asiatiques en France pour enrichir naturellement leur carte de ces douceurs sucrées... Non pas qu'elles n'existent pas mais ces friandises sont plutôt destinées là-bas au en-cas ou grignotage. La fin du repas asiatique, où tous les mets auront été servis quasi simultanément sans l'ordre d'apparat occidental, suppose simplement des fruits et une tasse de thé.
La richesse de la table se sera davantage mesurée sur la variété des plats salés et la qualité des viandes ou fruits de mer. Point de beignets de banane ou de flan coco le long du Mékong mais dans les faits, plutôt des gâteaux, des boules de riz fourrées ou des entremets translucides au goût particulier...à consommer à toute heure de la journée.
La banane va servir aujourd'hui d'ingrédient principal à une recette vite faite et inratable : un entremet à réaliser en dernière minute pour mieux profiter de vos convives et rester sur une note exotique... Difficile d'imaginer en effet des profiteroles ou un millefeuilles après avoir festoyé de nems, d'un canard laqué ou d'un poisson chat au tamarin...
Il existe une multitude de bananes dans les pays tropicaux dont certaines servent d'accompagnement à un plat salé et en Asie du Sud-Est, on apprécie tout particulièrement la fleur de bananier ( voir photo ) qui fera une savoureuse salade. Les bananes que nous vous conseillons pour cette recette sont celles que l'on trouvera dans votre magasin habituel : à choisir méticuleusement mûres et parfumées. Si vous avez la chance d'avoir un magasin asiatique à proximité, il existe des petites bananes de là-bas très sucrées et parfumées. Cette recette provient du canal familial, côté grande soeur, cette fois !

Ingrédients :

pour 2 à 4 personnes

1 boite de lait de coco

2 bananes mures

Sucre en poudre

1 sachet de sucre vanillé

1 cuillère à soupe rase de maîzena

Préparation :

Etape 1 mélanger dans une casserole le lait de coco, le sucre vanillé et la maîzena ( à doser selon la consistance liquide souhaitée )

Etape 2 porter l'ensemble à petite ébullition et sucrer le mélange. Pendant ce temps, couper au dernier moment, pour éviter que les morceaux noircissent, des rondelles de bananes d'un centimètre d'épaisseur dans des bols.

Etape 3 verser le lait de coco bouillant sur les rondelles ou si vous préférez le côté fondant du fruit, refaites chauffer l'ensemble durant une minute sur le feu. A servir chaud ou froid dans 2 ou 4 bols, selon votre appétit...

Spécial protectionnisme pour terminer : la semaine dernière Lucca, Toscane; cette fois ce sont les asiatiques qui se distinguent en Indonésie où le gouvernement vient de promulguer un décret visant à interdire la consommation de produits étrangers au travail pour tous les fonctionnaires... Cela concernerait six secteurs dont pour ce qui nous concerne, l'alimentation et la boisson... Le Ministère du Commerce entend par cette mesure dynamiser les produits locaux et en appelle au nationalisme de l'archipel pour lutter contre la crise. Pour les contrevenants accros au coca et au chocolat suisse, des sanctions devraient être prévues prochainement...Inutile de regarder votre calendrier, nous ne sommes pas encore au 1er avril... ( source rfi )

Archives de blog

TAGS

abats (2) agneau (3) banane (8) blogging (8) boeuf (57) boisson (4) calamar (9) canard (20) champignons (8) charcuterie (9) conso (1) crabe (7) crevettes (33) dessert (41) dim sum (16) epices (11) épices (13) fruits (13) fruits de mer (16) gibier (1) herbes (5) lapin (2) légumes (26) marché (1) oeufs (10) pates (48) poisson (24) porc (91) poulet (70) restaurant (23) Riz (26) salade (20) Sandwich (6) sauce (7) soupe (38) tofu (8) traditions (20) veau (1) végétarien (3) video mv (5) video recette (126) vidéo recette (21) video voyages (5) Voyages (24)
© Copyright
Tous droits réservés